[FRENCH] Les New Avengers sont sur le front. Ils sont venus à la rescousse d’Asgard et de Thor, luttant contre les Dark Avengers. Le combat mène son plein, il est donc grand temps d’un flashback où… on change bébé ? Euh… Fallait-il vraiment nous coller ça maintenant ?

New Avengers #63 [Marvel Comics] Scénario de Brian Michael Bendis
Dessin de Mike McKone
Parution aux USA le mercredi 24 mars 2010

Au fil des ans Brian Michael Bendis s’est fait connaître pour sa narration à la « Pulp Fiction », où on fait des allers/retours entre divers événements qui s’enchaîne. Au point que la technique est devenue d’une certaine manière un angle aisé pour le caricaturer. Ce n’est pas cet épisode de New Avengers qui va changer la donne sachant qu’au moment où l’on devrait nous raconter le gros clash entre New Avengers/Dark Avengers, l’action fait trois bonds en arrière et décide qu’il faut absolument parler d’autre chose, à savoir comment Luke Cage et Jessica Jones se sont occupés de leur bébé la veille ! Certes c’est toujours intéressant de connaître le point de vue des personnages sur la vie mais est-ce que l’on n’aurait pas pu trouver un autre moment pour le faire ? Et puis on repart pour quelques scènes de chaos asgardien, on reprend espoir… Allez, c’est sur, il va se passer des choses ! Comment ça non ? Ah oui, exact, la machine à flashback s’est redéclenchée et nous montre maintenant les discussions de couple entre Mockingbird et Ronin, avec en prime un combat qui n’a rien à voir…

La bonne nouvelle du numéro, c’est Mike McKone aux dessins, qui illustre l’épisode dans son propre style tout en étant cohérent avec ce que Immonen a pu faire ces derniers mois. En ce qui me concerne le résultat est agréable à regarder. Mais le scénario donne vraiment l’impression qu’on gagne du temps et qu’on nous vend une vingtaine de pages alors que la vraie histoire se passe dans Siege. A ce compte-là peut-être aurait-il mieux valu arrêter la série New Avengers quelques mois plus tôt. Ou tout au moins remplir le titre avec des flashbacks plus utiles (comme le dernier Dark Avengers en date).

[Xavier Fournier]