[FRENCH] La série Moon Knight tire sa révèrence avec ce douzième numéro, faute d’avoir trouvé son public malgré les auteurs connus. Mais ce dernier épisode Brian Michael Bendis prend la peine de ranger ses jouets, de régler des choses en attente et de positionner tout le storyline en prévision du futur « Age of Ultron »…

Moon Knight #12 [Marvel Comics]
Scénario de Brian Michael Bendis
Dessin d’Alex Maleev
Sortie au USA: Mercredi 25 avril 2012

Adieu, donc, à Moon Knight. Enfin non. Pas adieu (ce n’est pas la première série Moon Knight et donc sans doute pas la dernière). En tout cas ce volume en reste là, recalibrant ce qui aurait du être une série mensuelle illimitée en maxis-série de douze épisodes. Rétrospectivement certaines choses peuvent expliquer le divorce entre le titre et ses lecteurs… Comme peut-être le fait d’avoir passé tant d’épisodes à en découdre avec des nobodies comme le Night Shift. Mais quoi qu’en disent les détracteurs de Bendis, cette série Moon Knight aura eu de l’âme. Elle surfe un peu sur les mêmes vagues que le Daredevil de la même créative team (le héros dépressif tombant de plus en plus bas) mais tout en gardant au héros sa spécificité. Ici, il est temps d’en finir avec Nefaria mais aussi de résoudre certaiens relations houleuses avec les Avengers…

Avec le recul on pourrait croire que le but de ces douze épisodes se sera limité à décider du sort d’une tête d’Ultron. Si on y regarde bien, pourtant, Moon Knight sort marqué de ces événements. Changé. Et la mort même de sa seule alliée laisse une cicatrice d’un type particulier. A noter que vers la fin Bendis y va aussi de son petit couplet au deuxième degré, faisant un parallèle entre la fin du titre et l’arrêt de la série télévisée que produisait Spector parce que « pas assez rentable ». Un méta-commentaire pas très acide finalement mais en tout cas un jeu d’ombre qui montre bien que, tout comme Spector, Bendis quitte l’aventure non sans regret. Il aura essayé en tout cas et, à mon sens, aura donné un travail intéressant en faisant de Moon Knight un Fight Club des super-héros. Ces douze épisodes réunis devraient former un assez bon omnibus ou quelque chose de ce genre…

[Xavier Fournier]