Avant-Première VO: Review Infinity #6[FRENCH] Ce qui aura été à notre avis le meilleur crossover Marvel depuis longtemps s’achève avec ce sixième épisode d’Infinity. Les Avengers reprennent la route de la Terre, avec la sensation d’avoir sauvé l’univers mais perdu leur propre monde dans la foulée. Il faut donc encore écraser Thanos, en espérant qu’une pire menace ne se cache pas derrière lui…

Avant-Première VO: Review Infinity #6Infinity #6 [Marvel Comics] Scénario de Jonathan Hickman
Dessin de Jim Cheung et Dustin Weaver
Parution aux USA le mercredi 27 novembre 2013

Dans un crossover qui aura globalement très bien tenu ses promesses, ce dernier épisode marque un peu le pas. D’abord parce que, au propre comme au figuré, il faut « décélérer ». Il faut « rentrer à la maison ». Et puis l’intrigue repose maintenant sur le seul Thanos. Hickman a géré les premiers mois d’Infinity d’une façon assez peu vue dans les comics, avec une « action » gérée souvent depuis des vaisseaux de l’espace, dans une ambiance de bataille navale. C’est la stratégie (un élément finalement peu vu dans les comics, qui favorisent plutôt le coup de poing) qui l’emportait. Ce jeu de « Captain America a une longueur d’avance » ne joue plus de la même manière ici et c’est un peu dommage que Thanos lui-même ne soit pas plus stratège. Là, du coup, sa défaite est entendue pratiquement d’avance. Et puis elle est soufflée par l’intervention d’un personnage qu’on connait peu finalement et pour lequel on a assez peu d’empathie.

Infinity fait partie de ces crossovers qui appellent à un autre chapitre, à une autre saga. Il y a des pions, à la fin, qu’il faudra faire revenir (et je ne parle pas seulement des Inhumans qui, bien entendu, seront rapidement gérés). La chose peut en laisser quelques-uns sur leur faim mais globalement le chemin aura été bon (une fois encore, j’aurais préféré que Jim Cheung soit là de bout en bout mais bon…). Jonathan Hickman, lui, n’a visiblement pas fini d’utiliser ses pions et ça nous promet quelques autres grandes sagas, que ce soit dans le titre des Avengers ou ailleurs. Un tassement sur la fin, oui, mais un bon crossover…

[Xavier Fournier]