Avant-Première VO: Review Incredible #0[FRENCH] Après le succès d’une première mini-série consacrée à la famille Parr (alias The  Incredibles en VO mais plus connus comme Les Indestructibles dans nos contrées), la famille de super-héros la plus déjantée revient dans une nouvelle série régulière. Et les réjouissances commencent par ce numéro zéro, sorte de préquelle qui nous raconte la vie des Incredibles avant le film qui nous les a fait connaître.

Incredible #0 [Boom!] Scénario de Mark Waid & Landry Walker
Dessins de Marcio Takara
Sortie aux USA le mercredi 26 août 2009

Incredible #0Que vous les appeliez « Incredibles » ou « Indestructibles », les aventures de cette dynastie de héros vous sont sans doute familière. Même en admettant que vous ayez échappé au film, vous aurez sans doute entendu parler de cette famille vivant retirée en banlieue et essayant désespérément de vivre une existence normale… tout en sautant sur le premier prétexte qui pourrait lui permettre de goûter aux joies du super-héroïsme. Seulement voilà, vu que le point de départ de l’histoire était qu’ils étaient rangés des voitures, on pouvait se demander à quoi ressemblerait une supposée préquelle. Ne risquait-on pas de s’ennuyer fermer en regardant page après page l’ex Mister Incredible en train de passer la tondeuse ou de discuter à la machine à café ?

Cette fois encore Mark Waid (désormais épaulé par Landry Walker) ne nous a pas laissé tomber. La « préquelle » promise raconte en fait les événements qui se sont produits le jour de la naissance de Jack-Jack, le plus jeune membre de la famille… Et effectivement, toute la famille Incredible est retournée à la vie civile à cette époque mais Waid et Walker ont trouvé un biais qui leur permet, ce jour-là, d’utiliser leurs pouvoirs de manière opportune sans pour autant enfiler à nouveau leurs costumes. Cet Incredible #0 pourrait tout aussi bien être l’esquisse du scénario d’un DVD « direct to video » tant le ton est une nouvelle fois respecté : Alors que la famille connait une grosse urgence une partie de leurs anciens ennemis se dresse devant eux… sans réaliser qui sont leurs adversaires. Le mélange est une nouvelle fois réussit et on sent bien que les deux co-scénaristes en profitent pour inventer à la la louche des hordes d’ennemis dont il est bien possible qu’on nous reparle dans les épisodes à venir. D’autant que la conclusion de l’épisode semble promettre des conséquences. Incredibles #0 raconte donc un événement « ancien » de l’histoire de cette famille survitaminée mais de manière à ne rien perdre de sa pertinence. Et comme dans le cas du film ou de la mini-série qui avait précédé, les différents niveaux de lecture persistent, permettant à différentes générations de lire le même comic-book et d’en retirer des choses différentes…

[Xavier Fournier]