Avant-Premire VO: Review Forever Evil #4

25 décembre 2013 Non Par Comic Box

[FRENCH] Alors que le gang de Lex Luthor continue de prendre forme et que les membres trouvent leur place, Batman et Catwoman restent une force active… Est-ce que ces deux ples de rsistance vont s’pauler ou s’autodtruire ? Et quid d’un nouvel arrivant chez Geoff Johns ?

Forever Evil #4Forever Evil #4 [DC Comics] Scnario de Geoff Johns
Dessin de David Finch
Parution aux USA le mardi 24 dcembre 2013

Il y a une tradition de l’pisode d’un crossover qui sort en temps de ftes de fin d’anne. A une priode o les sorties de comics sont un peu moins nombreuses, on attend un peu plus du rendez-vous (ceux qui se souviennent de ce que pouvait donner la sortie d’un Blackest Night Nol comprendront de quoi je parle). Ici, malheureusement ce n’est pas tout fait a qui se joue et si on attendait un tournant dans la srie, ce n’est pas l’impression qui prdomine, malgr l’ajout d’un nouveau pion puissant vers la fin. Il faut dire que la lecture est un peu handicape par un rythme un peu lent, par beaucoup de pages passes avec le clan de Luthor ou Batman discustant dans des sous-sols. Tout ne peut pas tre que de la bataille sans fin, d’accord, mais il y a quelque chose ici qui nuit la tension qui devrait rgner.

Il faut dire que Geoff Johns et David Finch ne sont pas toujours super raccord dans la narration. Par exemple (On peut en parler puisqu’il s’agit des premires pages, dj diffuses en preview) quand Batman guide Catwoman les yeux bands jusqu’ la Batcave, lui explique qu’il ne peut pas partager ses secrets avec elle… Et que pourtant le dessin laisse une large part du visage de Wayne dcouvert. Sans parler (et l Finch n’y est pour rien) du propos qui vise voquer le sort de Grayson. A partir de l o bien Catwoman est demeure ou bien – on l’espre – Johns a quelque chose d’un peu plus tardif en vue. Mais la manire dont c’est racont est un peu dsordonne. On a bien quelques petites touches intressantes (l’explication de Captain Cold sur comment il matrise autant sa technologie, l’bauche d’une complicit entre Lex et Bizarro) mais globalement le compte n’y est pas tout fait et on tait mieux servi dans le troisime pisode. A l’oppos l’arrive tardive d’un nouveau joueur gnralement bien crit par Johns semble promettre un pisode #5 beaucoup plus rock’n’roll. Nous verrons !

[Xavier Fournier]