Avant-Première VO : Review Fall Of Cthulhu: Nemesis #1[FRENCH] Les Studios Boom continuent leur saga liée au mythe de Cthulhu à travers une nouvelle minisérie qui a la particularité de tourner autour de Nemesis, l’animal de compagnie préféré de Nyarlathotep. Mais cet étrange chat bleuâtre n’est-il vraiment que ce qu’il paraît être ? L’origine de la créature remontre très loin dans le passé de l’humanité…

Fall Of Cthulhu: Nemesis #1 [Boom] Scénario de Michael Alan Nelson
Dessin de Todd Herman
Sortie américaine le 22 avril 2009.

Avant-Première VO : Review Fall Of Cthulhu: Nemesis #1Il me semble l’avoir déjà dit dans de précédentes chroniques consacrées aux séries liées à Fall Of Cthulhu chez Boom mais je suis parfois gêné de la manière dont la séparation entre ces minis est parfois (souvent) totalement artificielle et débouchent les unes sur les autres parfois sans qu’on ait la sensation d’une coupure semblable à un arc. Donc là pour le coup, il faut le souligner, Michael Alan Nelson enchaîne tout en négociant une « cassure » dans le déroulement de son histoire. A savoir qu’après les événements liés à Fall Of Cthulhu, le scénariste s’intéresse à une des créatures les plus modestes de son casting. Je ne sais pas forcément si les histoires animalières valent forcément une mini à part entière (c’est un peu comme si quelqu’un basait une mini sur le Bubastis d’Ozymandias dans Watchmen, d’ailleurs les deux bestioles ont un vague air de famille). Mais il faut bien noter que changer le focus du récit relance un peu les compteurs…

D’autant que l’origine de Nemesis remonte ni plus ni moins à l’époque de l’ancienne Atlantide. Le dépaysement est donc assuré et – scénaristiquement parlant – nous renvoie plus dans une atmosphère épique aux relents de 300 (les Atlantes n’ont pas l’air d’être des tendres) que dans une quelconque fable animalière. L’histoire de Nelson est intrigante. Difficile de voir (en bien ou en mal) où vont nous attirer les trois numéros restants. Le dessin de Todd Herman ne me parait pas forcément le plus approprié pour symboliser le changement d’époque. Peut-être y aurait-il mieux valu quelqu’un avec un style plus atypique… Pour l’heure, Fall Of Cthulhu: Nemesis intrigue, alors attendons de voir dans les mois qui viennent si le cap est tenu où s’il s’agît simplement d’une sorte d’effet de manche…

[Xavier Fournier]