Avant-Première VO: Review Earth 2 #21[FRENCH] Le « super-méchant » qui s’attaque à Terre 2 est vraiment horrible. Il le prouve en trucidant des hordes de gens et en s’attaquant à un des personnages créés par Robinson. On espère quand même que Tom Taylor va raccrocher les wagons à un moment car ce côté « mes persos sont meilleurs que les siens » plombe un peu l’ambiance…

Earth 2 #21Earth 2 #21 [DC Comics] Scénario de Tom Taylor
Dessin de Nicola Scott
Parution aux USA le mercredi 6 mars 2014

Alors que le Superman fou menace la terre entière, l’humanité tente de lui échapper et la résistance s’organise. Mais il y a quand même un petit problème ! A savoir que si on a déjà lu l’Irredeemable de Mark Waid ce terrible Superman retourné n’apporte pas grand chose de nouveau. Et qui plus est ce n’est pas comme si DC Comics ne publiait pas déjà plusieurs « bad supermen » par ailleurs (Forever Evil, par exemple). Pour se distinguer, Taylor pousse donc son personnage à fond, lui fait faire des actes de plus en plus violents et meurtriers. Mais l’ancien héros persiste à ne pas avoir de charisme. Et ses complices (Bedlam) ne valent guère mieux. Après avoir mis Green Lantern et Flash KO pour quelques épisodes, après avoir rendu Dr. Fate cinglé, Superman s’affirme donc en terrassant un autre membre du casting et là on a quand même envie de dire stop. Si c’était pour laminer les personnages initiés par Robinson, il valait mieux lancer une nouvelle série, différente, que saccager des personnages dont on n’a pas fini d’apprendre les tenants et les aboutissants. Techniquement le héros concerné peut revenir mais enfin ca tourne à la boucherie des personnages lancés avant Taylor. Et c’est un peu dommage car le lecteur, lui, avait investi pendant plusieurs épisodes pour voir ces êtres fictifs évoluer et… on a la sensation qu’ils disparaissent un peu par pur caprice. Et inversement on n’a pas la sensation que les personnages apportés récemment (comme Aquawoman) sont réellement en danger. Ou en tout cas pas à la même hauteur.

J’aime bien une bonne partie du casting que Tom Taylor et Nicola Scott ont apporté ces derniers mois dans la série. Mais la raison d’être d’Earth 2 était de voir ce que donnait le monde quand on retirait Batman, Superman et Wonder Woman de l’équation, quand il n’y avait pas de Justice League dans les parages. Robinson s’amusait à remixer les concepts du Golden Age sans franchir le pas de les transformer en Justice Society. OK. Mais là Earth 2 continue de devenir une Justice League bis (quitte à remplacer Batman ou Superman par des « héritiers ») et ce n’est plus le même concept. Ce serait bien qu’on n’abandonne pas l’un pour l’autre et qu’on pense à modérer un peu tout ça.

[Xavier Fournier]