Avant-Première VO: Review Earth 2 #18[FRENCH] Alors qu’un Superman corrompu ravage le monde, un nouveau Batman fait ses courses et collectionne les nouveaux alliés. Tom Taylor s’éloigne de plus en plus du concept « Justice Society qui ne dit pas son nom » pour introduire de nouveaux protagonistes et lancer le mystère du nouveau Batman sur de nouvelles pistes.

Earth 2 #18Earth 2 #18 [DC Comics] Scénario de Tom Taylor
Dessin de Nicola Scott
Parution aux USA le mercredi 4 décembre 2013

Je pense l’avoir déjà écrit dans d’autres chroniques mais les histoires alternatives où Superman devient méchant et où Batman doit le contrer commencent à devenir très nombreuses chez DC. Earth 2 semble être parti pour cette direction et continue de réinventer des personnages liés à Supie (ici, le deuxième prisonnier libéré par Batman) ou d’introduire de nouveaux pions (la première prisonnière). On a toujours cette impression que les personnages d’avant (Flash, Green Lantern, Fate, Hawkgirl et ainsi de suite) sont passés à la trappe. Et doublement : d’abord en termes de focus, car il est certain qu’on les voit tout simplement moins. Ensuite en termes de logique. Car à la place de Batman, au lieu d’aller à la chasse aux surhumains je ferais déjà avec ceux qui sont sur le marché (et bizarrement pour le coup il n’a pas l’air de s’y intéresser). Autre chose un peu curieuse, la manière avec laquelle Mister Terrific est capable de se tenir dans la même pièce que son ex-tortionnaire sans qu’aucun des deux n’ait l’air de tiquer.

Maintenant, en faisant abstraction du sentiment « j’aimerais bien voir Alan Scott ou Jay Garrick un peu plus », il faut reconnaître à Tom Taylor les avantages qui vont avec les inconvénients évoqués. D’abord il apporte du sang neuf et, entre l’identité de Red Tornado et les nouveaux arrivants qu’on voit dans ce numéro, ça fait d’office un certain nombre de personnages qu’on est curieux de voir évoluer. Taylor gère également bien son Batman, même s’il semble évident qu’il a une idée assez différente de ce que Robinson pouvait avoir. Il s’était dit que ce pourrait être Thomas Wayne (et encore, le père ou le frère ?)… J’avais un temps pensé qu’il pouvait s’agir d’Harvey Dent. Là, les indices semblent nous guider vers autre chose et le mystère fonctionne. Ceci dit je suis plutôt pressé que les nouveaux personnages de Taylor raccordent les wagons avec ceux qu’on trouvait déjà dans la série, histoire de retrouver un peu de linéarité…

[Xavier Fournier]