Avant-Première VO: Review Batwoman #20[FRENCH] C’est l’heure des réunions de famille pour Batwoman, qui retrouve enfin sa sœur, depuis longtemps disparue. Mais tout à un prix. Si elle veut vraiment la récupérer, l’héroïne va devoir devenir le pion de Mister Bones. Mais est-ce qu’elle a vraiment le choix ? C’est toute la question de cet épisode…

BatwomanBBatwoman #20 [DC Comics] Scénario de J.H. Williams III & W. Haden Blackman
Dessin de Trevor McCarthy
Parution aux USA le mercredi 15 mai 2013

Les organisations gouvernementales foireuses sont légion dans les comics. Rien que cette semaine chez le seul DC, on voit deux séries (Batwoman et Justice League of America’s Vibe) s’intéresser à une situation où le protagoniste principal est manipulé et se retrouver à devoir choisir entre ce qui est bon pour lui/elle et ses idéaux héroïques. Mais pour le coup J.H. Williams III & W. Haden Blackman s’y entendent mieux pour générer une atmosphère de parano, sans doute aussi parce qu’ils frappent plus près des tripes de leur personnage. La disparition de la sœur de Batwoman fut doublement un acte fondateur pour elle. Sans l’enlèvement, il n’y aurait pas de Batwoman. Mais la sœur en question est également devenue Alice, un peu l’équivalent d’un Joker pour elle… Et voici qu’on leur propose un moyen en apparence simple d’effacer cette ardoise. Un moyen qui de demanderait qu’une seule chose… Que Batwoman s’abaisse…

Dans ce numéro on a finalement ce qui sépare Batwoman de Batman. Le héros masculin n’a pour famille que celle (désormais nombreuse) qu’il s’est créé au fil des années. Batwoman, elle, a encore une bonne partie de ses proches. Mais elle a creusé un fossé entre eux et elle. Batwoman n’est pas sociable de nature, c’est plus fort qu’elle. Elle n’est pas du genre à demander de l’aide alors qu’elle le pourrait. C’est tout le ressort de l’épisode. Est-ce qu’elle finira par s’ouvrir réellement aux autres ? Et dans le même temps les auteurs semblent induire une révolution rapide de ses liens avec le DOA. La série ne s’endort pas et conserve la tension… Batwoman reste un des titres les plus réguliers de la gamme DC et n’est sans doute pas reconnue à sa juste valeur…

[Xavier Fournier]