[FRENCH] A la recherche de la boite de Pandore, les deux porteurs de talismans les plus récents de l’univers Top Cow sont obligés de se confronter l’un à l’autre, chassant que leurs natures sont forcément antagonistes. C’est l’occasion de creuser plus en profondeur ces personnalités relativement vierges…

BROKEN TRINITY: PANDORA’S BOX #2 [Top Cow] Scénario : ROB LEVIN & BRYAN EDWARD HILL
Dessin : ALESSANDRO VITTI
Sortie aux USA le 12 mai 2010

Qui sont Glori (détentrice du pouvoir incendiaire du Dragon) et Finn (en possession d’une puissance glaciale) ? Le crossover Broken Trinity les laissait en gros dans l’état, à peine intronisés dans le même réseau de talismans que Witchblade, Darkness et Angelus. Tout restait à faire. Et là, dans ce deuxième numéro de la minisérie Rob Levin & Bryan Edward Hill sculptent un peu mieux les traits de ces « petits nouveaux » en faisant passer leurs pouvoirs au second plan. C’est assurément Glori qui tire le plus son épingle du jeu, en femme impitoyable et prête à tout pour arriver à ses fins (encore qu’à priori ceci ne lui évite pas de se faire manipuler à l’occasion, c’est en tout cas l’impression que ça donne en toile de fond). Finn, lui, est plus taciturne. Il subit plus les événements et est largement moins intéressé par la quête du pouvoir. De là à penser qu’il est plus désarmé que son adversaire il y a sans doute un pas qu’il serait hâtif de franchir. Je serais très étonné si les épisodes à venir ne nous réservaient pas un retournement de situation.

Broken Trinity: Pandora’s Box #2 souffre par endroits de l’habitude qu’on a des autres dépositaires de Top Cow. Il est aisé de voir dans Finn certains points communs avec Jackie Estacado. Tout comme Glori pourrait passer pour la version « working woman » d’une certaine Miss Pezzini. Mais il s’agit visiblement de points de départs. Même si certaines caractéristiques peuvent nous sembler familières, le ressort dramatique reste quand même qu’il s’agit de personnages neufs qui ne réagissent pas forcément de la même manière devant le danger. Glori s’avère dangereuse même quand elle ne daigne pas utiliser ses superpouvoirs. Finn, lui, conserve encore une certaine fraîcheur. Il reste capable de s’étonner de l’intrusion du fantastique dans sa vie. On a vraiment l’impression (ou en tout cas on part de ce principe) qu’à partir de là, même si certaines natures sont voisines, les décisions vont nous emmener sur des routes nouvelles. Impression à confirmer (ou pas) dans la suite de cette mini…

[Xavier Fournier]