Avant-Première VF: Review BD de Kiosque & Science-Fiction[FRENCH] Noël approche. Vous ne savez pas quoi offrir à un collectionneur de comics ou, inversement, vous faire offrir ? Nous avons sous le coude quelques parutions récentes qui seraient sans doute bien à leur place sur vos étagères. Nous en passerons en revue quelques-unes ces jours-ci. À commencer par ce livre de Dominik Vallet, témoignage d’une époque où c’était un joyeux bordel dans les kiosques, où tout n’était pas forcément une réussite mais où la diversité régnait sans doute bien plus qu’aujourd’hui.

BD de Kiosque & Science-FictionBD de Kiosque & Science-Fiction [Éditions de Varly] Textes de Dominik Vallet
Déjà disponible

« BD de Kiosque & Science-Fiction » n’est sans doute pas le nom qui conviendrait à cet ouvrage. En un sens, il faudrait même intervertir certains termes. Ne jouons pas plus longtemps avec les nerfs de l’auteur et de l’éditeur : cet ouvrage, c’est un peu comme… un kiosque à part entière, qui nous ramènerait à une époque où les diffuseurs n’avaient pas encore appris à mettre des barrières, où les éditeurs traduisaient ou produisaient des BD d’anticipation, le chef-d’œuvre vintage y côtoyant la série Z. Dominik Vallet signe ici une véritable refonte d’un ouvrage déjà paru en 2011 et qui fait la part belle à la BD populaire de toutes les provenances et de tous les formats. En fait, là où se rejoignent tous ces personnages, ces titres, ces auteurs, c’est dans leur finalité, dans le rayon un peu fourre-tout où l’on trouvait, un temps, aussi bien Strange que Pif Gadget, Étranges Aventures que Goldorak, Kamandi que Perry le Fantastique ou Judge Dredd. Sur la forme, BD de Kiosque & Science-Fiction tient de l’index alphabétique, un registre périlleux car l’exercice encyclopédique peut vite tourner à l’index fastidieux. Mais pas ici. Parce que les entrées sont écrites de manière didactique, pédagogique. Si bien que les nostalgiques trouveront certes de quoi se rafraîchir la mémoire sur le ton « ah ! Je l’avais oublié celui-là » tandis que des lecteurs nés bien après ces parutions trouveront de quoi saisir les tenants et aboutissants des personnages, revues et auteurs évoqués.

BD de Kiosque & Science-Fiction est un livre « œcuménique« , lorgnant sur une époque où les cultures populaires étaient toutes dans le même bateau. D’une part parce que les éditeurs mélangeaient un peu tout pour alimenter les pages de tel ou tel magazine, d’autre part parce que tout cela finissait sur le même étalage sans qu’on se dise « on va séparer untel et untel parce qu’ils ne sont pas produits dans le même pays ». C’était un peu le rayon des mal-aimés, à l’écart de la « BD noble » (ou considérée comme telle). Mais la mosaïque ainsi formée avait des allures de fête foraine, de piste aux étoiles. Dominik Vallet donne de l’ordre à tout cela, nous explique ce qui venait d’Allemagne ou d’Espagne, ce qui était retouché dans les grandes largeurs ou rebaptisé de façon méconnaissable (Robo-Hunter devenant « Mission Impossible » par exemple)… Sans pour autant effacer l’effet de richesse de ce joyeux fouillis. Le fan de comic-books y trouvera plus que son compte, avec l’évocation de nombreuses revues Lug, Artima ou Mon Journal. BD de Kiosque & Science-Fiction finalement, ce n’est pas tant un livre qu’un véritable « trip » dans tous les sens du terme, un voyage en un peu plus de 150 pages (grand format) et 350 notules, lors duquel Dominik Vallet est un guide qui sait réussir la synthèse, ne pas être impersonnel sans pour autant s’interposer entre le lecteur et le sujet. Un livre hautement sympathique qui ne sent pas la poussière mais bien le « vintage »… Et qui peut également se révéler un excellent pense-bête à l’attention des collectionneurs à la recherche de certaines références.

[Xavier Fournier]