[FRENCH] Il a timidement pointé le bout de son marteau à la fin du dernier épisode en date de Secret Invasion – et on est en droit d’espérer qu’ils ne nous refassent pas le coup du clone de Civil War avec un Skrull… Mais que faisait donc Thor tandis que les Skrulls envahissaient New York ? Et bien… pas grand chose, en fait ! Beta Ray Bill est bien revenu prêter main forte contre l’invasion Skrull à venir, mais ça devra attendre…
N’y allons pas par quatre chemins : si je me retrouve à chroniquer cette mini-série cette semaine, c’est avant tout à cause de la disette de sorties conjuguée au fait que mes camarades ont été plus rapides à s’arroger les titres valables. Parce que, bon, les mini-séries dérivées d’un crossover, c’est un peu comme les adaptations de films en jeu vidéo : à quelques (trop rares) exceptions près, ça n’a pas d’autre utilité que de traire au maximum la vache à lait. Ici, on n’est pas loin du cas d’école. En dépit d’une creative team potable – Matt Fraction et Doug Brathwaite – aucune accroche ni twist final ne nous donnera envie de revenir. En gros, Beta Ray Bill s’échoue à Asgard après s’être fait dérober son marteau, Stormbringer, par des Skrulls impatients de couper tout ce qui ressemble à une tête divine. Et Thor doit gérer tout ça tandis que, sous son identité civile, il doit assurer un accouchement. Une mécanique très « Spider-Man des premiers temps » (« Capturer le méchant de service ou apporter le précieux médicament à Tante May… ? » Cruel dilemme…), mais qui n’apporte pour le moment pas grand chose. Une lueur d’espoir toutefois, puisque ce premier numéro s’achève sur la promesse d’un gros conflit… pour les quelques acharnés qui auront la patience d’attendre encore un mois. Sans moi !

Par ailleurs, cette mini est symptomatique d’une gestion éditoriale hasardeuse. Cela fait presque un an que la série Thor est relancée, et elle a rarement été aussi captivante, à mon humble avis. J’attendais avec impatience son intervention dans Secret Invasion. Mais là, mini-série et titre principal risquent fort de se télescoper, ôtant toute nuance d’intérêt à la mini. Si cette dernière avait été lancée 3 mois plutôt (au début du crossover, donc), un raccord eut été possible, et bienvenu. Ici, de deux choses l’une : soit le but de la mini sera de nous révéler que le Thor vu dans Secret Invasion est en fait un Skrull, soit ladite mini ne servira absolument à rien. Faites vos jeux…

[Antoine Maurel]