newavengers38.jpg[FRENCH] Brian Michael Bendis et Michael Gaydos reforment l’équipe créative de Alias. Quoi de plus logique puisque l’épisode utilise particulièrement Jessica Jones-Cage et Luke Cage. Celà dit, passé l’attrait des retrouvailles de ces persos dans l’ambiance si particulière de Gaydos, il faut bien dire ce numéro se place un ton en dessous en terme d’intensité par rapport à ceux qui ont précédé.
Sa femme ayant disparu, Luke Cage se retrouve dans les ruines de l’ancienne agence de détective « Alias » et – ne me demandez pas comment – il lui suffit d’apercevoir la Stark Tower par un trou dans le mur pour en déduire que Jess est dans le QG des Mighty Avengers. Du coup, il téléphone au dit QG et là, miracle, c’est une Jessica Jones livrée à elle-même, sans surveillance, qui décroche. Là, on pourra se demander pourquoi et comment la dite Jessica ne se déplace pas avec un téléphone portable et comment et pourquoi Luke ne l’a pas d’abord appelé sur cette ligne perso avant de traverser la ville mais passons, mettons çà sur le type d’éxagération qu’on trouve de temps à autre dans tout récit de fiction…

Le gros de l’épisode va tourner autour de la discussion entre les deux époux et on doit dire que la position de Jessica Jones n’est pas tellement défendable. Qu’elle change d’avis et aille habiter chez Stark, pourquoi pas ? Mais pourquoi fuir sans en parler à son mari, seulement pour ensuite se comporter au contraire comme si elle n’avait aucun problème pour lui parler sur la place publique ? Et comment croire que Jarvis pourrait prendre sur lui d’accueillir une fuyarde dans le QG en la laissant sans surveillance en compagnie du téléphone alors que le contexte de Marvel est au contraire à la parano sans borne. Jessica apparait un peu trop comme une hystérique (finalement pas si raccord avec la Jess d’Alias). Bon OK elle veut protéger son enfant mais de là à le traîner chez Stark, soupçonné d’être un « imposteur lié à Secret Invasion » par la plupart des New Avengers… Disons que la décision parait pour le moins caricaturale…

 

Même si Luke et Jessica Cage tiennent la vedette, on entrevoit le nouveau QG des Nouveaux Vengeurs et la manière dont ils se le procurent est ma foi fort logique. On espère juste que l’équipe se trouvera un peu de sang nouveau rapidement, parce qu’à la vitesse où elle perd ses membres…

Dramatiquement, certaines choses se défendent mais sur le plan de l’intérêt ou même de la cohérence, c’est sans doute l’épisode le plus plat de la série depuis avant Civil War. Et au passage on a droit une nouvelle fois à une scène où Miss Marvel laisse partir un(e) fuyard(e) de façon ni vu ni connue. A force, cela devient vraiment ridicule et là aussi il faudra faire quelque chose pour que la situation devienne moins répétitive et qu’elle ait, en tout cas, des conséquences… Ce n’est pas un mauvais épisode en soi, il est juste un peu morne après le rythme de ceux de ces derniers mois…

[Xavier Fournier]