arrow15_entete[FRENCH] Oliver et Diggle ont accueilli Felicity dans leur groupe. La demoiselle n’aime pas les méthodes de son patron et n’hésite pas à lui faire savoir. L’arrivée en ville d’un criminel surnommé « Dodger » va lui permettre de prouver à Oliver qu’il n’y a pas que les gens de sa liste qui peuvent causer du tort à Starling City. Thea fait la rencontre d’un certain Roy Harper… le futur Arsenal ? De son côté, Moira Queen cherche à se sortir de la siuation complexe dans laquelle est s’est mise en s’associant à Malcom Merlyn.

Felicity a rejoint le duo Queen/Diggle dans leur quête de justice. Cependant, elle impose ses conditions : elle n’aidera pas Oliver à supprimer des criminels en tout impunité. Elle ne veut pas être complice de meurtre. Elle fait seulement ça pour retrouver Walter Steele, le beau-père d’Ollie. Du coup, une légère tension s’installe dans le petit groupe dès le départ. Heureusement, la venue d’un nouveau vilain, Dodger, va aider à détendre l’atmosphère. Voilà une noble cause que le héros à la capuche va pouvoir embrasser. En parlant d’embrassade, Felicity est aussi à l’origine de remous dans la vie sentimentale des deux célibataires. Elle va les convaincre de se lancer et d’inviter leurs deux prétendantes : Carly pour Diggle (son ex belle-soeur) et McKenna Hall pour Oliver (la nouvelle inspecteur de Starling City). Thea Queen va faire la rencontre d’un beau jeune homme… mais ce n’est pas pour flirter ! Roy Harper vole le sac de Thea mais son crime ne va pas rester impuni…

C’EST DE LA DYNAMITE !

arrow15_4

Je ne parle pas que de Felicity Smoak… Oui, la jeune « geekette » prend du galon dans cet épisode en intégrant l’équipe de héros. Cependant, elle n’est pas aussi « lisse » qu’on aurait pu l’imaginer. Elle n’est pas qu’une simple source d’information pour Oliver (comme peut l’être Oracle pour Batman dans les comics). Elle est là pour chambouler les choses. D’une part, elle essaie de faire comprendre à Ollie qu’il n’y a pas que la liste du carnet qui compte pour réhabiliter la situation de la ville. OK… Diggle avait déjà lancé le justicier dans cette voie mais il avait plus ou moins accepté à contre-coeur… Ici, Felicity a plus d’influence. Pourquoi ? Sûrement parce qu’Oliver ne semble pas si indifférent aux atouts de Felicity… L’autre bombe de la semaine, c’est celle de Dodger. Ce vilain créé en 2007 dans Green Arrow/Black Canary n’est pas le plus connu de l’univers DC. Il est ici légèrement modifié pour en faire un voleur d’antiquités utilisant des colliers piégés pour convaincre des innocents de voler pour lui. Un « méchant de la semaine » peu charismatique qui ne sert qu’à installer une intrigue pour montrer les actions du justicier. Malheureusement, on ne voit pas de changement dans l’attitude d’Oliver. Suit-il la voie du héros ou reviendra-t-il à sa vengeance dans les prochains épisodes ?

LES Z’AMOURS

arrow15_1

La seconde intrigue a plus d’importance que la principale : les amours d’Oliver et de Diggle. Felicity arrive à convaincre les deux hommes de consacrer un peu plus de temps à leur vie personnelle. Du coup, chacun invite sa prétendante du moment. Mais les choses ne se déroulent pas comme prévu et on voit le dénouement venir de loin. On a l’impression de se plonger dans un épisode de Smallville, avec Clark qui n’arrive jamais à conclure. Malgré tout, ici, les héros sont des adultes et non des adolescents maladroits. Ils ont du vécu, la situation évolue donc plus vite et se conclut même dans cet épisode (même si on se doute qu’il y aura une évolution pour chacun d’ici la fin de la saison).

VIVE LE ROY !

arrow15_3

Cette semaine marque l’introduction d’un nouveau personnage : Roy Harper. Pour les non-initiés, Roy est le sidekick de Green Arrow sous le pseudo de Speedy. Par la suite, à l’âge adulte, il troque son arc et ses flèches pour un arsenal d’armes et prend le nom… d’Arsenal ! Il portera même un temps l’alias de Red Arrow, en hommage de son mentor. Dans Arrow, Roy est un petit délinquant. Il vit dans les Glades, le quartier malfamé de la ville. Il vole pour survivre. Thea prend pitié de lui… mais ne se fait-elle pas hypnotiser par la beauté du jeune homme ? En tout cas, le personnage est plutoôt intéressant. Il permet de montrer les fameux Glades dont on parle depuis le début de la série sans jamais vraiment les montrer. Et si Roy devenait le héros des Glades…? En tout cas, on a hâte qu’il rencontre le grand frère de Thea…

Pierre Bisson

Arrow disponible sur iTunes Store (US), Amazon Unbox et sur le site de la chaîne CW.