Trade Paper Box #77: Spider-Man Omnibus (Todd McFarlane)

Trade Paper Box #77: Spider-Man Omnibus (Todd McFarlane)

13 janvier 2013 Non Par Comic Box

Trade Paper Box #77: Spider-Man Omnibus - Todd McFarlane[FRENCH] Vous ne possdez pas encore l’intgrale de Todd McFarlane sur Amazing Spider-Man ? C’est le moment de vous rattraper ! Panini a sorti en octobre un Omnibus consacr au tisseur reprenant les pisodes d’ASM #296 #329, (ainsi que Spectacular Spider-Man Annual 10 Prowler in : pale reflection, et What the …?! 3) de 1988 1990, soit le temps de passage du dessinateur sur le titre. Il est associ David Michelinie au scnario.

Trade Paper Box #77: Spider-Man Omnibus - Todd McFarlaneNouvel ennemi, nouveaux ennuis

Stan Lee et Steve Ditko ont cr le personnage mais certaines quipes artistiques qui leur ont succd ont rellement marques de leurs empreintes ce titre connu par des gnrations de lecteurs du monde entier. C’est le cas de Michelinie et McFarlane. Ce fantastique duo artistique s’est vritablement appropri l’univers du personnage qu’ils maitrisent parfaitement. Ils nous ont offert l’poque une version rsolument moderne d’un Spider-Man fait homme ayant gagn en maturit. Peter Parker tait alors jeune poux du top model Mary Jane Watson (ils s’unissent en effet dans l’pisode annuel d’Amazing Spider-Man 1 #21 de 1987 par David Michelinie et John Romita Sr.). Mais pas question d’en profiter trop longtemps, les ennuis finissent toujours par le rattraper. Entre un hros perdant ses pouvoirs et la premire apparition de Venom, qui demeure l’un des plus srieux ennemi de l’histoire du tisseur. Ces deux annes de la srie ont t plutt mouvementes. De nombreux lments de ce run ont d’ailleurs t repris par Sam Raimi dans le troisime opus de son adaptation cinmatographique.

L’re de la maturit ?

A tous les niveaux c’est une des plus belle priode pour le titre. Le rcit est passionnant et le dessinateur rellement offert au personnage une nouvelle dimension graphique. Les combats sont par exemple d’une fluidit impressionnante. Le travail du dessinateur sur le design du costume ou des toiles est par ailleurs tout fait remarquable. Preuve qu’avant mme la fondation d’Image Comics et la cration de Spawn, McFarlane tait dj fort inspir. Comme les dessins, le personnage lui mme atteint une nouvelle dimension, Parker a en effet vieilli et acquis au passage une certaine maturit et son exprience en tant que hros n’est plus dmontrer (1962). Il est rjouissant de le voir profiter au dpart de cette forme de srnit, bien qu’elle ne soit que trs passagre. En somme le personnage continue d’voluer tout en conservant toutes les caractristiques qui ont fait son succs, et le rendent si attachant. Parker est toujours autant parasit par ses ennemis que par ses turpitudes intrieures, l’ge adulte et la stabilit de sa vie de famille ne lui ont pas pour autant apport la tranquillit escompte.

Trade Paper Box #77: Spider-Man Omnibus - Todd McFarlaneRvolution d’un mythe

Alors que le #700 et dernier pisode de cette srie mythique est sorti il y a peu aux Etats-Unis (pour une parution VF courant d’anne), voici de quoi nous faire patienter, enrichir nos collections voire tendre nos connaissances sur la gnse de cet icne incontournable. Un fort bel objet aussi bien pour les fans du tisseur de la premire heure, que pour les nouveaux lecteurs. Les bonus contenu en fin de volume sont apprciables, les couvertures de Marvel Tales de McFarlane n’ayant pas t rdits. Les propos de David Michelinie en postface sont intressants la fois lorsqu’il explique sa passion ancienne pour le personnage mais aussi quand il rapporte les motions que lui a procur son arrive sur la srie. Plus de 800 pages de pure bonheur (pas donn videmment mais c’est l’occasion de racketter votre vieille tante pour les trennes !) En somme un objet indispensable qui sierra parfaitement dans toutes les bibliothques et qui vous permettra de dcouvrir ou redcouvrir l’une des priodes les plus marquantes de la vie Peter Parker !

[Anne-Sophie Peyret]

« Spider-Man Omnibus – McFarlane » par David Michelinie (scnario) et Todd McFarlane (dessin), Panini, octobre 2012, 856 p.