Avant-Première VO: Review Amazing Spider-Man: Renew Your Vows #2

16 décembre 2016 Non Par Xavier Fournier

Peter Parker et Mary-Jane Watson sont toujours mariés. Mais dans ce monde, déjà aperçu pendant Secret Wars, leur fille a également des pouvoirs et elle est bien décidé à les utiliser. Les deux parents sont obligés d’accepter les choses mais MJ est bien décidée à ne pas être la cinquième roue du carrosse. Elle aussi veut devenir super-héroïne…

Amazing Spider-Man: Renew Your Vows #2 [Marvel Comics]
Scénario de Gerry Conway
Dessins de Ryan Stegman
Parution aux USA le mercredi 14 décembre 2016

La famille Parker comme si One More Day n’était jamais arrivé et que, quelques années plus tard, leur petite fille elle aussi avait des pouvoirs arachnéens… On connait les bases depuis Secret Wars et cette nouvelle série continue sur les mêmes bases puisque les protagonistes se souviennent du combat avec Regent. Mais Gerry Conway déplace le curseur. Ce n’est pas la jeune fille de Spider-Man qui est la vedette de la série mais bien la famille, en laissant une large place à Mary-Jane Watson, elle aussi devenue tisseuse. En gros les deux époux partagent leurs pouvoirs mais dans le cas de MJ, il y a cette particularité ajoutée qu’elle doit conjuguer ses responsabilités de maman et celles de super-héroïne. D’un côté il y une approche un peu étonnante (est-ce que Peter se demande comment conjuguer son rôle de père avec celui-de super-héros ? Non, parce qu’il délègue l’essentiel du foyer à sa femme). De l’autre il y a quelque chose d’enjoué, comme une résistance aux atmosphères lugubres et au pathos de bien des comics modernes. Ce n’est pas du tout dans le type d’écriture que l’on attendrait de Gerry Conway (le scénariste responsable, entre autres choses, de la mort de Gwen Stacy) mais ce n’est pas désagréable. Même s’il est difficile de ne pas penser que l’évolution de cette « Spider-MJ » est due au succès de Spider-Gwen. A se demander, d’ailleurs, si ces deux mondes alternatifs ne vont pas finir par se croiser.

« Face it tiger… The old rules don’t fly anymore »

Le dessinateur Ryan Stegman est bien plus à l’aise sur cette série que sur Uncanny Avengers, peut-être même que Scarler Spider. Il y a des points communs cependant avec son run sur ce dernier titre puisque Amazing Spider-Man: Renew Your Vows est plein de personnages courbés, tordus, sautant et que c’est un terrain sur lequel il se débrouille très bien (même si le costume de MJ a parfois l’air distordu). L’histoire tire parti de l’héritage de la minisérie précédente, avec la technologie de Regent qui fournit non seulement l’explication des pouvoirs mais qui est, également, un objet de convoitise. Pour ceux qui sont lassés de suivre 35 titres parallèles pour comprendre la continuité, Renew Your Vows propose un Spider-Man (et sa petite famille) autocontenu, qu’on peut suivre assez facilement.

[Xavier Fournier]