[FRENCH] Cette semaine, nous partons à la découverte de quatre (voir huit) personnages de l’univers DC Comics qui ont en commun une longue carrière de publication mais une faible notoriété ainsi que de nombreux points communs et une connexion moderne.

Pow Wow Smith a été créé par Don Cameron & l’immense Carmine Infantino dans Detective Comics #151 à l’ombre tutélaire de Batman. Le titre bien que célèbre pour son hôte principal a toujours gardé une orientation policière. Nombreux seront donc les back-up stories consacrées à des policiers ou des enquêteurs. Pow Wow Smith rafraichit un peu le genre en présentant un représentant de l’ordre indien de naissance (son nom signifie « gagnant ») opérant à Elkhorn, une petite ville de l’ouest.

Ohiyesa Smith commencera sa carrière comme adjoint avant de devenir sheriff. Il sera alors assisté par son propre adjoint, Hank Brown qui sera quasiment son seul supporting cast. Plus tardivement, Ohiyesa se fiancera avec la ravissante Fleetfoot (traduit en français par « Pieds Légers » [sic…]). Il est confronté dans l’exercice de ses fonctions à toute sorte d’énigme dans un contexte original qui joue sur les spécificités indiennes et fait la part belle à des combats de six coups tout en mettant également en avant les qualités de détective du sheriff. Ohiyesa est très attaché à ses origines. L’un des gimmick récurrents est que bien que très aimé de ses concitoyens, Ohiyesa n’arrivera jamais à se faire appeler de son vrai nom. Ses administrés s’entêtant à l’affubler du surnom de Pow Wow Smith. Il n’y a donc que lorsqu’il retourne dans la Red Deer Valley qu’il retrouve son véritable nom.

Les premières aventures de Pow Wow Smith publiée dans Detective Comics se dérouleront dans l’ouest moderne. Mais le personnage migre ensuite dans Western Comics où elle devient la série titre. Contrairement à Detective Comics, le magazine est consacré aux histoires du vieil ouest. Pow Wow Smith est donc projeté dans le temps sans autre explication. Il sera bien entendu expliqué ensuite qu’il s’agissait de l’ancêtre d’Ohiyesa Smith qui a été vu dans Detective Comics.

Dans cette seconde version, Pow Wow Smith se retrouve contemporain de plusieurs personnages de la continuité super-héroïque de DC Comics dont notamment Nighthawk. Création d’un scénariste demeuré anonyme (même si certain pensent qu’il s’agit du légendaire Robert Kanigher) et du dessinateur Charles Paris, il apparaît dans Western Comics #5. Hannibal Hawkes est un réparateur ambulant qui propose ses services dans les villes et villages qu’il traverse. Mais il répare également les torts sous l’identité masqué de Nighthawk. Toujours armé de ses deux colts, ce remarquable tireur sera confronté à des brigands et bandits en tout genre. Il sera à un moment accompagné par Jim Peyton, son sidekick attitré, en plus de son fidèle destrier baptisé Nightwind.

Nighthawk arbore en plus de son masque un aigle stylisé sur sa poitrine, le plaçant à la limite du super-héros. Les scénaristes de DC Comics sauront s’en rappeler puisqu’ils expliqueront ultérieurement que Nighthawk est l’incarnation western du Prince Khufu qui n’est autre que le personnage d’Hawkman. Assassiné dans l’ancienne Egypte par le prêtre maléfique Hath-Set avec sa fiancée Chay-Ara, il est condamné à être réincarné pour retrouver la réincarnation de son amour perdu avant d’être de nouveau tué par son ennemi juré qui est lui-même réincarné sans fin. Dans le vieil ouest, Prince Khufu « Nighthawk » retrouvera Chay-Ara en la personne de l’héroïne Cinnamon avant d’être tué par Matilda Roderic qui n’est autre que la réincarnation de Hath-Set.

Pow Wow Smith & Nighthawk auraient sans doute eu la possibilité de croiser les frères Trigger. En effet, le deuxième étant la réincarnation du Prince Khufu « Hawkman » il est donc comme Walt & Wayne Trigger habitant d’Earth-Two (et rien ne nous dit formellement que tel n’est pas le cas de Pow Wow Smith et de son descendant).

Créé, cette fois-ci avec certitude, par Robert Kanigher et une nouvelle fois Carmine Infantino The Trigger Twins apparaissent pour la première fois dans All-Star Western #58 lorsque le titre All-Star Comics change d’orientation. Dans ce premier épisode, Walt est élu sheriff de la ville de Rock City. Son frère jumeau Wayne est inquiet car sans que leurs autres concitoyens ne le sachent, il est le meilleur tireur des deux. Il va alors élaborer le plan suivant. Tirant partie de leur gémellité, il va assister son frère dans sa tâche de maintien de l’ordre.

Il va utiliser un passage secret qui passe sous son magasin d’alimentation générale pour revêtir un costume identique à celui de son frère et régulièrement le tirer des mauvais pas dans lequel il se met. Il laisse alors le magasin à Linda qu’il emploi et s’élance sur un cheval copie conforme de celui de son frère. Les scénarios sont donc toujours basés sur une substitution que personne ne remarque sauf les principaux intéressés. Il est d’ailleurs surprenant de voir que Walt ne dit rien alors qu’il est visible que sont frère n’est jamais récompensé de ses actes.

Lorsque la mode du western sera passée, tous ces personnages disparaîtront des sommaires des comics DC, même si The Trigger Twins bénéficieront pour un seul numéro de leur propre série en 1973 (avec Pow Wow Smith en back-up story). Le vrai retour de tous les concepts que nous avons évoqué se fera à l’époque moderne. Premièrement dans Detective Comics #667 apparaissent Tom & Tad Trigger, des jumeaux (à l’apparence identique à leurs prédécesseurs) qui s’ignorent. Ils se rencontreront par hasard en attaquant une banque en même temps. Interloqué par leur ressemblance, ils décident néanmoins de terminer le cambriolage en commun puis de faire équipe. Ils continueront leur carrière en intégrant la pègre de Gotham et en étant confronté à Azrael, le remplaçant de Batman pendant ce dernier se remettait d’une blessure à la colonne vertébrale.

Les nouveaux Trigger Twins deviennent des adversaires secondaires récurrents de la Batman Family. Ils sont par contre les adversaires principaux du Robin Annual #7. Dans cet épisode, qui se déroule dans un parc d’attraction recréant l’environnement du far west, ils seront confrontés à Robin mais également aux descendants modernes de Pow Wow Smith (le U.S. Marshal Ohiyesa Smith) et de Nighthawk (qui est un mercenaire). Ces deux personnages ne seront plus vus ultérieurement mais les Trigger Twins seront eux abattus dans Infinite Crisis #7 par un groupe de justicier dans lequel se trouvent les incarnations modernes de The Vigilante & Wild Dog.

En France, les versions historiques de Pow Wow Smith, Nighthawk & The Trigger Twins seront publiées, sans grandes cohérences, entre autres dans les Petit Formats de western de l’éditeur Artima / Arédit et notamment Tex Bill, Flèche Noire, Bill Tornade, Audax & Capitaine Courage. Il est à noter que Nighthawk sera étrangement traduit par « Aigle Blanc » ceci y compris dans les épisodes où son emblème de poitrine sera enlevé ? The Trigger Twins seront traduit par « Les jumeaux Trigger » tandis que Pow Wow Smith conservera son nom originel.

[Jean-Michel Ferragatti]