Falcon et le Soldat de l’Hiver S01E05

Falcon et le Soldat de l’Hiver S01E05

16 avril 2021 1 Par Xavier Fournier

Après la fin traumatique de l’épisode de la semaine dernière, les personnages principaux de la série accusent le choc de diverses manières. On peut considérer l’épisode comme réservant peu de surprises (encore que), puisqu’il gère de façon logique les conséquences des chapitres précédents. Mais il s’agit sans doute d’un moment où les protagonistes digèrent les choses, avant le nécessaire clash final.

Un peu plus d’une heure pour cet avant-dernier épisode de Falcon et le Soldat de l’Hiver. Enfin une heure en comptant l’interminable générique de fin qui, faites attention, réserve cette fois-ci une scène post-crédits. Une heure, oui, mais qui peut paraitre plan-plan aux amateurs de rebondissements forcenés tant il s’agit de « gérer » les choses déjà amorcées. A l’évidence John Walker ne peut conserver le bouclier qu’il a « désacralisé » et on assiste donc à sa déchéance, d’abord physique puis « administrative », tandis que l’accessoire se trouve un autre propriétaire (déjà identifié clairement par les bandes annonces, c’est certain).

A l’issue d’Avengers: Endgame, Sam Wilson se voyait offrir le bouclier par Steve Rogers en personne. Le fait qu’il préfère s’en débarrasser au début de cette série pour mieux le regretter plus tard pouvait sembler une pirouette pour ménager un suspens qui n’en était pas un. Mais si l’on y regarde bien, ce que nous disent, de deux manières différentes, la déchéance de Walker et la réflexion de Wilson, c’est que ce bouclier ne s’offre pas. Il se mérite, il se gagne au prix de l’effort. Bien sûr on pourra dire que Steve l’a donné parce qu’il reconnaissait le mérite. Mais il faut que le destinataire le ressente. Et c’est un peu le discours en toile de fond de cet épisode, tandis que Falcon et Bucky en reviennent à une relation qui fait furieusement penser à celle de l’Arme Fatale (la série TV). Il aurait été facile de rendre l’épisode plus spectaculaire en le prolongeant de quelques secondes et en nous montrant ce que le dernier plan semble promettre. Mais peut-être trop facile, justement, dans un chapitre où beaucoup de choses sont internalisées ou symbolisée. A l’image du navire dont Sam et sa famille espèrent se débarasser, qui symbolise, on le comprendra assez vite, l’abandon du bouclier.

On sait où l’on va et on sait comment on y va. En tout cas à priori. Il reste cependant plusieurs facteurs perturbateurs possibles, situé parmi les personnages secondaires. Peut-être pas de Zemo, par contre, dont on se demande pourquoi il était nécessaire qu’il s’échappe la semaine dernière si c’est pour qu’au final son sort se goupille de la sorte (à moins que…). En tout cas la série a réussi à en faire un « trickster » du même ordre qu’un Loki. Que le dernier épisode lui réserve un rôle ou pas ou que son destin se joue plutôt dans la prochaine destination annoncée, il est clair que le MCU lui réserve un avenir et il est difficile de ne pas penser à un concept de Busiek et Bagley, quelque part à l’horizon. Il a beaucoup de ramifications possibles à gérer en l’espace de six heures d’histoire mais on regrettera un peu que les scénaristes n’en aient pas profité pour jouer avec l’idée première du Citizen V. Zemo, incognito, qui aurait joué les concurrents patriotes, ça aurait pimenté les choses…

Les perturbations dans la conclusion seront peut-être de nature plus féminines. Pas seulement à cause de la cheffe des Flash-Smashers mais aussi à travers deux femmes. L’une que les héros ont déjà croisé et qui, c’était évident, ne leur a pas tout dit. L’autre, nouvelle arrivée dans le MCU mais connue des lecteurs de longue date, qui pourrait s’imposer comme une sorte d’anti-Nick Fury. Certaines rumeurs parlaient de Val Cooper (superviseuse de Freedom Force puis de X-Factor dans les comics). Ce n’est pas le cas mais on comprend assez comment la confusion a pu se créer. C’est, à ce stade, un personnage très secondaire mais l’actrice concernée ne perd pas de temps et l’installe là aussi comme une manipulatrice difficile à décrypter. Et prête à distribuer des secondes chances. La question est de savoir si elle va peser sur la conclusion ou si les architectes du MCU ne sont pas une nouvelle fois en train de jouer « le coup d’après ». Et auquel cas *peut-être* que cet élément, qui semble très éloigné de Zemo, pourrait s’en rapprocher à l’avenir, selon ce pourquoi elle travaille. Possible aussi que le nouvel allié des Flag-Smashers s’inscrive, à terme, dans ce genre de projet.

Cette semaine, beaucoup de choses rentrées, digérées de manière presque feutrée (en dehors d’un combat dans les premières minutes) et globalement un ton calme qui pourrait laisser l’impression qu’il ne se passe rien. Mais, sous la braise, le feu couve et les cartes sont redistribuées.

[Xavier Fournier]