En ce moment le Joker attaque Batman sous tous les angles, dans ses principales séries. Même si chronologiquement remettre ce prologue à Joker War dans l’ordre peut être laborieux, Peter Tomasi et Brad Walker livrent une saga épique et autonome où le Joker joue avec tous les « jouets » que Gotham peut lui proposer. En face Batman a un arsenal au contraire réduit à peau de chagrin et le suspens fonctionne.

Detective Comics #1023Detective Comics #1023 [DC Comics]
Scénario de Peter Tomasi
Dessin de Brad Walker
Parution aux USA le mardi 7 juillet 2020

Bientôt, ce sera la Joker War. Ces derniers mois la série Batman a égrainé de façon dramatique un véritable compte à rebours où le Clown du Crime ne retient plus ses coups, est au courant de tous les secrets de son adversaire et pourrait bien, cette fois, raser entièrement Gotham City tant sa rage est grande. Et comme un événement ne saurait tenir en une seule série, voici donc le titre parallèle Detective Comics lui aussi obligé de jouer les prologues à cette saga… bien que ça ne puisse guère cohabiter avec les événements qui se déroulent au même moment dans la série Batman. Soit ça se passe AVANT (mais alors Batman devrait savoir que le Joker est le cerveau de toute l’affaire) soit ça se passe après et voilà un suspens qui du coup semble considérablement désintégré. En fait, peu importe. On s’en fout d’organiser la chose dans le cadre de Joker War. L’important est que Peter Tomasi nous donne un affrontement épique entre Batman, le Joker… et d’autres alliés que le clown est allé chercher ailleurs. En quelques pages le scénariste nous vend assez bien le principe d’un Joker dont les forces sont nombreuses et d’un Batman qui n’a plus beaucoup de ressources. Ça n’a rien à voir avec Joker War mais ça fonctionne plutôt bien.

« I’d never join a secret society that would allow a person like me to become a member… »

En un sens tandis que James Tynion nous sert dans la série Batman une sorte de version 2020 de Batman R.I.P., Tomasi et Walker, eux, nous racontent dans Detective Comics une sorte de mise-à-jour de Batman Eternal. Mais attention, si vous n’avez pas aimé Batman Eternal, tout n’est pas perdu, loin s’en faut, car les deux auteurs le racontent bien. La trame est un peu académique, c’est vrai, mais le ton a de la verve. Ce Joker n’est pas tout à fait celui de Tynion. Il est moins cérébral (et allez savoir si cela n’a pas quelque chose à voir avec l’affaire des Three Jokers) mais il est diablement efficace. La scénographie de Brad Walker, qui laisse la part belle aux ombres, n’y est sans doute pas étrangère. Detective Comics #1023 est plein d’action. Bien que certains personnages soit un peu verbeux, le numéro peut donner l’impression de se lire vite. Pourtant il est plein de rebondissements et il devient impossible de deviner comment les choses vont tourner (par exemple est-ce que l’autre protagoniste portant un bat-costume dans la scène finale va aider ou enfoncer Bruce ?). Mais la lecture est prenante et l’arc intéressant, même si une fois encore il ne faut sans doute pas trop se demander comment tout cela s’articule vraiment avec la saga de Tynion…

[Xavier Fournier]