Trade Paper Box #101: Revival T1 - Bienvenue à la maison[FRENCH] Les morts ont décidé de ne pas le rester à Wausau, une petite bourgade du Wisconsin. Tel est le pitch d’ouverture de ce titre, dont le scénario est signé Tim Seeley (Witchblade, Transformers) et le dessin assuré par Mike Norton (Queen & Country, Ranaways). Le premier tome reprenant les cinq premiers épisodes de cette série est paru chez Delcourt.

Trade Paper Box #101: Revival T1 - Bienvenue à la maisonUn petit air des Revenants…

Les morts de cette petite ville américaine regagnent progressivement leurs maisons. Ceux-ci déambulent parmi les vivants, et parviennent même à communiquer. Personne n’est pour le moment capable d’expliquer cet étrange phénomène. S’agit il d’un miracle ou de tout au contraire, d’un signe avant coureur de l’apocalypse, comme le prétende certains ? Les pronostics vont bon train dans la communauté, alors que les autorités invitent à la prudence. Un dispositif de quarantaine est même mis en place, la ville est coupée du monde. Le sheriff local met alors en place une équipe très spéciale chargée de surveiller ces revenants. Nous suivons ainsi les aventures de l’enquêtrice Dana Cypress, qui est aussi la fille ainée du sheriff, elle est nommée membre de cette équipe. A mesure que nous prenons la mesure de la situation, celle-ci nous embarque dans le méandre d’une enquête surnaturelle plutôt compliquée. La cohabitation entre les « ranimés » est les habitants de Wausau n’est pas simple, les sources d’inquiétudes commencent à se multiplier.

… et des 4400

Que sont ces ranimés ? S’agit-il vraiment des disparus, de leurs corps et esprits ou d’une possession démoniaque ? Sont-ils de retour de manière définitive ? Quelle est leur place dans la société ? Quelle est la cause de ce mystérieux retour ? Ceux-ci sont-ils bien intentionnés ou au contraire sont-ils des menaces pour la sécurité des habitants ? Les mystères et les sous-intrigues jusqu’ici sans réponses pullulent, alors que le nombre de protagonistes ne cesse d’augmenter. Dana et sa famille sont de surcroits concernés par cette situation de manière très directe. Ils sont touchés en leur sein. La jeune enquêtrice n’a donc de cesse de trouver les réponses à ces interrogations. Une intrigue rythmée, et un suspens galopant pour ce thriller mystique qui s’engouffre dans la veine des récits de zombies sans pour autant intégrer la dimension survivaliste du genre.

Trade Paper Box #101: Revival T1 - Bienvenue à la maisonAussi angoissant que Walking Dead ?

Ce qui fait par exemple la force de la référence du genre, du titre Walking Dead, c’est la puissance de sa distribution. Nous y suivons le quotidien de personnages aussi attachant, que faillibles. Les zombies n’étant en fait que des outils de pression narrative, qui permettent d’explorer les plus bas instincts de l’homme, en le confrontant à un danger qui dépasse sa compréhension. Dans Revival ce principe est respecté, les personnalités des sœurs Cypress sont complexes et intéressantes. Elles nous apparaissent fortes et fragiles à la fois, elles font preuve d’un grand courage et se transcendent aisément en situation dangereuse. Il est donc passionnant de les suivre à mesure que la menace se précise au gré des épisodes. Il faudra cependant attendre le second tome pour lever le voile sur certaines interrogations et effleurer les clés de compréhension de ces mystères. Encore un peu de patience, la suite est prévue pour une parution en novembre prochain.

[Anne-Sophie Peyret]

Revival 1. Bienvenue à la maison, Tim Seeley (scénario), et Mike Norton (dessin), Delcourt, mai 2013, 144 p.