Avant-Première VO: Review Witchblade #129

Avant-Première VO: Review Witchblade #129[FRENCH] Elles n’en finissent pas de se faire la guerre, les Witchblades. Danielle Baptiste et Sara Pezzini partageaient sans problème un seul pouvoir occulte jusqu’à quelques mois en arrière. Depuis, leurs rapports se sont pour le moins dégradés et elles se sont mutuellement laissées pour mortes une ou deux fois ces derniers temps. Pourtant, la fin de l’arc est proche et, en principe, le scénariste va devoir choisir.

Witchblade #129 [Top Cow] Scénario de Ron Marz
Dessins de Stjepan Sejic
Déjà disponible en import

Witchblade #129Après avoir mis les petits plats dans les grands dès les premiers mois de « War of The Witchblades » et nous avoir montré soit Sara soit Dani dans des situations « mortelles », Ron Marz est obligé d’aller encore plus moins au fur et à mesure qu’on avance dans l’histoire. Mais comment allez plus loin encore que la possible disparition d’une des deux héroïnes tout en sachant que – si le sacrifice devait se produire trop vite – on en arriverait d’un coup à une conclusion précipitée ? Le scénariste choisi une autre forme de surenchère avec un emballement des pouvoirs d’une des protagonistes. Il n’y a plus de limites aux constructions qu’elle peut invoquer… Du coup les émanations du pouvoir de la Witchblade en question se font gigantesques comme des gratte-ciels et on atteint par cette autre manière une certaine démesure. Stjepan Sejic s’en donne à cœurie pour travailler des décors inspirés des effets techno-organiques à la « Giger » et côté ampleur du décorum on serait tenté de penser à certaines scènes de la fin du film Ghostbusters : New York est défigurée par la puissance de la Witchblade, laissant la concurrente dans une position bien peu enviable, même si elle-même n’est pas sans alliés.

Cette fois-ci encore l’épisode se termine sur la mort apparente d’une des deux figures du titre. Ceci dit, la série nous a joué le coup à répétition ces derniers temps et même si l’éditeur se fend d’une sorte d’avis de décès en « postface », je reste prudent sur la validité réelle de la scène finale. Vrai ou pas vrai ? La seule façon d’avoir des certitudes sera de voir ce qu’il en sera dans le prochain épisode, ultime chapitre de War of the Witchblades. Je regrette peut-être juste un peu que les divers ennemis présents dans l’arc soient relativement en retrait (ou disons plutôt qu’ils sont présents mais pas aussi prédominants qu’ils le devraient). Ils pourraient servir à brouiller les cartes dans un numéro qui, dans l’état, repose encore une fois sur le conflit entre les deux femmes. Si on fait abstraction du côté « effets spéciaux » et « constructions grandioses », la mécanique du rapport qui les oppose se fait ici un peu répétitif. Mais on devrait avancer, d’une façon où d’une autre, à grand pas lors de l’épisode prochain. Je terminerais en soulignant la superbe couverture variante de John Tyler Christopher, qui lorgne avec talent sur une atmosphère à la Alphonse Maria Mucha et qui est à elle seule une bonne incitation à l’achat !

[Xavier Fournier]
Comments: 0

Laisser un commentaire

error: Content is protected / Le contenu de ce site est protégé !!