[FRENCH] Tandis que Wolverine et Cie sont partis chasser du Predator-X dans les égouts, l’autre partie des X-Men apprends qu’il n’est pas évident de gérer le quotidien quand on a de fortes têtes comme Magneto ou Sub-Mariner dans les parages… Mais doivent-ils vraiment être surpris ?

Uncanny X-Men #520 [Marvel] Scénario de Matt Fraction
Dessin de Greg Land
Sortie aux USA le mercredi 20 janvier 2010

Si vous achetez ce numéro attiré par la superbe couverture de Terry Dodson (qui nous promet une scène montrant Fantomex, Psylocke et Wolverine se battant côte à côté) vous risquez d’être un peu déçu car s’il y a effectivement rencontre, elle est bien plus « minime » que cela (en gros, au tiers de l’épisode on est déjà passé à autre chose). Pour autant la réaction en mi-teinte de Wolverine par rapport à Fantomex est intéressante et il semble par ailleurs acquis qu’on n’a pas fini de voir le faux-Français dans cet arc. Cee qu’il y a d’intéressant à ce retour de Fantomex, c’est que Fraction continue d’empiler ce qu’on pourrait nommer les « wildcards », les agitateurs, sur les dos des X-Men. Des personnages à la moralité pas toujours clairement définies et qui ont l’habitude de suivre leurs idées plutôt que le mantra de la philosophie de Charles Xavier (ou de Cyclops plus récemment). Il n’y a pas si longtemps que le Docteur Nemesis est « monté à bord » de la série et a remplacé Beast comme le technicien en chef d’Utopia. On a pu voir, également, les arrivées récentes de Namor et de Magneto brouiller les cartes dans l’organisation de Scott Summers dont la compagne, Emma Frost, était déjà connue pour n’en faire qu’à sa tête.

Bref, avec le passage (rapide ou sur le long terme, l’avenir le dira) de Fantomex, on arrive à une demi-douzaine de mutants dans la série qui se foutent complètement des ordres mais qui, dans le même temps, occupent par la force des choses des positions importantes. C’est un bon ressort dramatique qui fait que Cyclops et les personnages les plus stables des X-Men courent derrière pour recoller les morceaux. Et l’épisode présent montre d’ailleurs que certains des fauteurs de troubles peuvent agir avec les meilleurs intentions du monde… Sans pour autant arriver à s’intégrer. Pris séparément cependant ce numéro est un peu lambin puisqu’il sert surtout à préparer une confrontation qui semble prévue pour l’épisode suivant. Néanmoins je dois dire que la nature globale de l’arc a piqué ma curiosité et que je me demande si, à travers cet afflux de sang nouveau, Fraction ne prépare pas une réorganisation plus fondamentale des X-Men (ce qui ne serait pas un mal). Dans le cas contraire, tout ça ne préparerait qu’un clash avec les fortes têtes et une marche-arrière vers la formule classique et ce serait fort dommage…

[Xavier Fournier]