[FRENCH] Les X-Men sont désormais aux trousses de celui qui dirigeait le Hellfire Cult… Quitte à faire appel à des renforts. Montée en puissance de certains (ex) élèves tandis que leur leader s’offre lui une partie de jambes en l’air quelque peu corsée. Un épisode qui fait un peu monter la tension tout en ramenant quelques têtes connues. Fraction et Brubaker passent la vitesse supérieure avec une révélation finale que certains voyaient peut-être venir mais qui promet des remous.

Uncanny X-Men #503 [Marvel] Scénario par Matt Fraction et Ed Brubaker
Dessin par Greg Land
Sortie américaine mercredi prochain (15 septembre 2008)

Autant le dire tout de suite les deux derniers épisodes m’ont paru un peu en deçà. Les X-Men aux trousses d’une sorte de « fight club » composé de rednecks anti-mutants ? Franchement la menace ne semblait pas vraiment digne de super-héros si puissants et expérimentés. Même quand leur patron s’est révélé être un mutant, le danger restait toute relatif. Mais là, quelque part, ce n’est pas tellement la mission qui est importante. Le focus est plutôt sur les personnages périphériques des X-Men et sur comment ils s’organisent pour arriver à la rescousse. Bien sûr qu’on voit Wolverine et quelques autres faire leur numéro mais le coup de projecteur sur des X-Men secondaires est salutaire.

La montée en puissance de Pixie a part ailleurs quelque chose de très… « Whedonesque ». Cette gamine qui s’efforce de ne pas rester sur un échec a quelque chose de Buffy ou de Willow. Du coup sa présence ne fait plus tellement « caprice de scénariste », elle trouve sa place dans la série, comme une sorte de Kitty Pryde qui ne serait pas plombée par des décennies de continuité. Bien sûr l’effet est à confirmer dans les mois qui viennent mais ce sang neuf semble fonctionner mieux que je le pensais.

Hélas pour les X-Men (mais apparemment c’est à l’inverse un bon point pour l’intensité dramatique de la série) ils ne sont pas les seuls à faire de nouvelles recrues en ce moment. Dans l’ombre, quelqu’un continue de recruter des mutantes en vue d’un futur clash. Ce quelqu’un pourrait bien être la personne qu’on voit dans les dernières pages. Son retour n’est pas totalement une surprise. Vu le « back to the 90’s » entonné par les séries mutantes ces derniers mois, je dois dire que je m’y attendais. En particulier après la scène un peu « chaude » qui marque le milieu de l’épisode. La révélation n’est donc pas totalement renversante (encore que… et si il ne s’agissait pas de la personne nommée ?) mais dans l’effet qu’elle produit devrait, elle, permettre à Fraction et Brubaker de jouer sur plusieurs angles dans les mois qui viennent. A travers ce titre les deux scénaristes ramènent le ban et l’arrière-ban des mutants et ça, c’est plutôt bien. Cela devrait permettre de dynamiser un peu quelques héros (et villains) qui étaient jusque là en jachère…

[Xavier Fournier]