[FRENCH] Cinq des X-Men de Cyclops ont désormais le pouvoir du Phoenix et entendent bien faire régner sur Terre une véritable utopie. Mais si une partie des X-Men a désormais la toute-puissance, quid des adversaires de ces héros ? On s’en doute, ils ne sont pas à la fête. Encore que pour Mister Sinister tout continue de se passer selon son plan…

Uncanny X-Men #14 [Marvel Comics] Scénario de Kieron Gillen
Dessins de Dustin Weaver
Sorti aux USA le mercredi 20 juin 2012

Avertissement: Les X-Men sont purement et simplement absents de ce numéro, entièrement consacré à Mister Sinister et au fonctionnement de son « royaume ». Car depuis sa récente apparition, Sinister n’a pas chômé et a caché sa race dans une réplique de Londres cachée sous terre, avec un parfum assez steampunk. Je dois dire que longtemps Mister Sinister ne m’a pas intéressé tant les scénaristes faisaient de lui une sorte de Deus Ex Machina pour expliquer un peu tout et son contraire. A un certain point le personnage ne semblait même plus avoir de motivation autonome et se résumait à une machine à perdre en face des X-Men. Depuis le lancement du présent volume, Gillen s’est employé au contraire à donner une spécificité, une plus grande dimension, à ce méchant. Et ça lui va bien, comme le prouve cet épisode qui montre ce que fait Sinister quand il ne se bat pas avec des héros mutants…

Les rouages de son royaume sont assez intéressants et insister sur le côté steampunk de ce savant anglais lui donne plus de lustre. Cette Londres fantasmée a aussi quelque chose d’assez voisin du World où est né Fantomex et je me dis que confronter cette version de Sinister à (Uncanny) X-Force serait sans doute du meilleur effet. On comprend que cette mouture de Sinister extériorise pratiquement son esprit à travers sa ville, que ses « sujets » sont autant d’incarnations de traits de son caractère. Et la dernière touche, qui nous montre les six gemmes de l’arsenal de Sinister, est à la fois simple et logique quand on connait l’historique du personnage. Je suis vraiment curieux de voir les X-Men ou d’autres mutants venir se mesurer à cette poche de réalité bien particulière. Bref, voici un numéro (joliment mis en image par Dustin Weaver) qui donne envie d’en voir encore plus. Et vite…

[Xavier Fournier]