[FRENCH] Les scénaristes Robert Kirkman (Walking Dead) et Nick Spencer (Morning Glories, Ultimate Comics X-Men…) font équipe pour lancer cette nouvelle série avec le dessinateur Shawn Martinbrough (Detective Comics). Au programme une captivante histoire de voleur plus malin que tous les autres voleurs. Fans de Criminal, Thief of Thieves risque de diablement vous intéresser !

Thief of Thieves #1 [Image Comics] Scénario de Robert Kirkman & Nick Spencer
Dessin de Shawn Martinbrough
Sorti aux USA le mercredi 8 février 2012

Thief of Thieves (le « Voleur de Voleurs ») reprend de nombreux archétypes du cinéma, un peu comme si quelqu’un avait demandé à Shane Black de mixer son Kiss Kiss Bang Bang avec un Ocean Eleven et l’Affaire Thomas Crown. Redmond est un énorme expert parmi les voleurs et les embrouilleurs. Tellement expert qu’il lui suffit pratiquement de toucher une voiture ou sur une cargaison précieuse pour qu’il arrive à faire main basse dessus. Dans le milieu tout le monde connaît et admire les capacités de Redmond. Y compris, bien sûr, son assistante qui lui voue une adoration sans borne. Rien ne resiste à Redmond… Si ce n’est, peut-être, Redmond lui-même… Kirkman et Spencer nous donnent ici le premier épisode d’un comic-book au goût totalement cinématographique, avec beaucoup de rythme et des allers-retours dans le temps (comprenez : pas un voyage dans le temps mais bien des flashbacks) dont Spencer a déjà faut sa marque de fabrique sur d’autres séries. Typiquement, les auteurs arrêtent la narration quand il s’agît de raconter comment certains personnages se sont rencontrés. A ce petit jeu de la narration anachronique, Spencer me paraît plus fort que Bendis…

L’autre atout de Thief of Thieves est le dessinateur Shawn Martinbrough, qu’on a pu voir il y a quelques déjà chez DC Comics et plus récemment chez Marvel. Habitué des ambiances noires, Martinbrough apporte une ambiance solide, dont les cadrages dont bien pensés. Il campe bien la démarche de Redmond, cette impression de type souvent immobile, décontracté, prêt à balancer la petite phraser qui montre son sang-froid et sa témérité. Thief of Thieves débute à peine et, avec ce premier épisode, on n’a pas encore fait le tour de toute la situation mais voici en tout cas une série (peut-être pas « policière » mais en tout cas « série d’embrouilleur ») qui pique d’emblée l’intérêt. Le personnage de Redmond est charismatique et, forcément, on referme le numéro avec l’envie de vite pouvoir lire la suite. Une bonne découverte !

[Xavier Fournier]