[FRENCH] Alors qu’on entamera bientôt le dernier tiers de cette minisérie peut-être que JMS le sent. Ou peut-être qu’il part du principe que les lecteurs ont pu se familiariser avec les personnages et qu’on peut entrer dans le vif du sujet. Mais il est certain que l’histoire se fait plus dense, semant encore le trouble sur les origines de certains des héros. Les Twelve s’animent (un en particulier, qui n’avait guère bougé) tandis qu’Excello se montre plus directif. Mais dans quelle direction justement ?

Twelve #8 [Marvel] Scénario de J. MICHAEL STRACZYNSKI
Dessin de CHRIS WESTON
Sortie aux USA mercredi prochain (8 octobre 2008)

A la fin du dernier numéro, précédant une pause en septembre, tout semblait accuser la Black Widow (la Veuve Noire de l’Age d’Or). Elle a du coup une explication avec le Phantom Reporter, ce qui permet d’éclaircir ses origines (qui n’était déjà pas très claires dans les années 40, c’est donc une mise au point bienvenue). Positionnée comme elle l’est après ces révélations je serais curieux de la voir se mesurer au Ghost Rider par exemple… Il y aurait certainement des raisons… Mais un autre membre des Twelve voit le doute jeté sur ses origines. Surprise: c’est l’un de ceux qu’on a le moins vu jusqu’ici et qui semblait avoir tout dit. Il semblerait que ce ne soit pas le cas mais il est encore trop tôt pour savoir à quel niveau.

Celui qui sait tout serait-il Mastermind Excello ? Planqué dans sa demeure personnelle, le bonhomme n’a pas été très utile jusqu’ici, à part donner des prévisions qui n’en sont pas toujours. Dans cet épisode, pourtant, il se fait plus pressant et organise le rôle de plusieurs des héros. Et pourtant ce sont peut-être les laissés pour compte qui vont créer la surprise. On sait bien qu’il y a un arrière ban parmi les Twelve, dont certains sont très ridicules ou pas assez « présents » pour être pris au sérieux. Et pourtant il semblerait qu’un des membres les plus discrets de la douzaine soit celui qui tient toutes les clefs. Lesquelles ? Ah, là JMS préfère ne pas abattre toute ses cartes. Il est clair, pourtant, que les choses convergent et que des indices surgissent de toutes parts. Quand à savoir ce que représentera le puzzle une fois qu’il sera terminé… En tout cas The Twelve n’a pas certaines lenteurs qui marquaient les premiers épisodes et on sent comme un compte à rebours à l’œuvre…

[Xavier Fournier]