Avant-Premire VO : Review: The Remnant #4

29 mars 2009 Non Par Comic Box

[FRENCH] Conclusion de l’trange thriller o les morts ressuscitent aprs qu’un homme leur ait parl l’oreille, o des attentats et des tentatives d’assassinat se produisent autour du globe et o un ancien agent secret ne veut rien d’autre que simplement sauver sa femme. J’ai dit conclusion ? C’est bien l que le bt blesse…

The Remnant #4 [Boom!] Scnario de Stephen Baldwin, Andrew Cosby & Caleb Monroe
Dessins de Julian Totino Tedesco
Sortie amricaine le mercredi 1er avril 2009

The Remnant #4Tandis que le couple de fuyards a t rattrap par les forces de l’ordre, les protagonistes sont pris pour cible par une tireuse embusque, une « snipeuse » visiblement au service d’une troisime force. Ce quatrime pisode s’ouvre ainsi sur la confusion qui rgne aprs que quelqu’un ait t abattu… Tout le monde se tient en joue dans une scne charge d’adrnaline. L’trange bonhomme capable de ressusciter un mort se retrouve finalement confront David Sacker le temps d’avoir une conversation qui… tente d’expliquer des choses mais des relents de dialogue de l’Architecte la fin de Matrix II. S’en suit une nouvelle scne assez charge en action et en tension (l, de ce ct, il n’y a pas dire les auteurs s’y entendent pour vhiculer ce genre d’ambiance)…

Malheureusement la fin de cette mini-srie se termine sur un changement de situation angle droit. Ct spectaculaire, on est servit, pas de problme, mais ce cliffhanger tombe un peu sec alors qu’on aurait voulu ressentir le sentiment de marquer au moins une tape. Je sais qu’on m’opposera qu’il y a un effet « fin de saison tlvise ». Et sans doute que Stephen Baldwin, Andrew Cosby & Caleb Monroe ont la suite planque quelque part (o alors vraiment c’est n’y rien comprendre). Mais enfin une fin de saison implique qu’on nous ait lch quelques ppites en cours de route et l ce n’est pas le cas. Script et dessins sont excellents mais le « baiss de rideau » tombe plat, comme s’il tait d une sorte de panne. J’ai bien aim l’amorce de The Remnant et – forcment – on est intrigu par la suite possible, mais de deux choses l’une : Soit on prend ce dernier pisode comme une fin en soi et alors c’est une queue de poisson, soit c’est un «  suivre » un peu trop abrupte qui ne justifie pas qu’on ait plac le reste dans une autre mini…

[Xavier Fournier]