[FRENCH] Les Secret Avengers enquêtent sur des couronnes qui sont autant de reliques curieuses. Problème: Nova, leur envoyé spécial sur Mars, ne donne plus de nouvelles. Il n’en fallait pas plus pour que les héros se lancent dans une épopée martienne, farfouillant sur notre voisine rouge. Mais faut-il vraiment déranger la tranquillité des planètes mortes ?

Secret Avengers #2 [Marvel]
Écrit par Ed Brubaker
Dessins de Mike Deodato
Sortie aux USA le mercredi 30 juin 2010

Tandis que Sharon Carter se remet du raid du dernier épisode, les Secret Avengers explorent la planète Mars et y trouvent leur lot d’installations industrielles délaissées, dans une ambiance finalement assez cinématographique, quelque part entre le début d’Alien et Mission to Mars. Je regrette un peu que le fonctionnement de l’équipe se fasse surtout par petits groupes pour l’instant, ce qui fait qu’on sait un peu comment untel s’entend avec untel (d’ailleurs bien vu pour le comportement de Warmachine envers le « Kid ») mais que l’esprit d’équipe n’est pas encore tangible… Ce qui est en un sens normal puisque les Secret Avengers sont encore en phase de construction. N’empêche qu’on aimerait bien les voir s’unifier (et sans doute que Brubaker lui-même génère ce besoin pour mieux nous donner envie de l’équipe).

Mars n’est pas un décor utilisé si souvent chez Marvel et voir cette planète à la fois explorée par les Avengers mais déjà industrialisé matérialise un peu un endroit du Marvel Universe. Pas vu souvent, Mars, mais en même temps, en pensant à l’exemple évident de Killraven et War of the Worlds m’est revenu une scène de la fin de Captain America Reborn, quand Steve Rogers voyait une scène du futur avec des tripodes… Je me demande si en Mars ne germent pas les petites graines d’un événement majeur de l’éditeur. Ou bien il s’agirait d’un leurre ? En tout le combo Brubaker/Deodato n’a rien d’un leurre. La qualité est là, c’est certain, avec la valeur ajoutée de voir des personnages d’habitude pas assez utilisés à leur juste valeur comme Moon Knight ou Beast… Secret Avengers confirme donc la bonne impression du mois dernier.

[Xavier Fournier]