[FRENCH] Nomad, la jeune cheftaine des Young Allies, fait comme des rêves prémonitoires à répétition. Et comme son principal ami dans le monde des super-héros reste Steve Rogers, elle ne tarde pas à lui parler de ce problème… Alors qu’un des Young Allies est par ailleurs enlevé. Du coup, les Secret Avengers sont vite sur le coup. Tout comme un certain monstre bien connu (indice : son nom est dans le titre).

Onslaught Unleashed [Marvel Comics] Scénario de Sean McKeever
Dessin de Filip Andrade
Sortie aux USA le mercredi 9 février 2011

Onslaught Unleashed est un peu aux Young Allies ce que Widowmaker été à Black Widow et Hawkeye & Mockingbird. Soit une porte de sortie honorable pour faire oublier (ou tout au moins tenter de faire oublier) la courte existence de ce qui aurait du être une série mensuelle et s’est retrouvé, de fait, avec la durée d’une mini-série. Sous le couvert d’un retour d’Onslaught, Sean McKeever utilise donc cette nouvelle mini comme d’un arc supplémentaire pour mener plus loin les intrigues liées aux personnages (en particulier, dans ces pages, le sort du jeune Toro). J’avoue que la série Young Allies m’ayant laissé assez froid, cet aspect d’Onslaught Unleashed me laisse donc de marbre et reste donc du coup 1) une occasion de (re)voir une menace qui a une époque a représenté quelque chose dans l’univers Marvel. 2) la possibilité de voir les Secret Avengers aller au devant de cette menace en théorie majeure.

Je ne suis pas très fan des style de dessin trop cartoony en général (avec des exceptions notables comme l’excellent Humberto Ramos) et, en théorie, les graphismes de Filipe Andrade devraient me déplaire mais je trouve qu’il atteint une bonne balance pour donner de la personnalité aux images, à l’ambiance, sans que cela fasse, à mon sens, un sentiment de hors-sujet. Là où McKeever peine à être à la hauteur, cependant, c’est que la notion d’event est relativement inexistante. L’intervention des Secret Avengers reste, à ce stade, très factuelle et on a réellement trop l’impression de voir les Vengeurs Secrets s’incruster dans une histoire des Young Allies plutôt qu’un réel partage des rôles. Certaines choses téléphonées me semblent aussi laisser à désirer (comme les rêves prémonitoires… Soit Nomad a de réels dons de voyance, soit Onslaught lui a envoyé une sorte de preview mais dans que but ?). Tout ça fait que les choses font un peu bricolées alors que, qu’on aime ou pas Onslaught, le personnage reste une sorte de Galactus des années 90, dont le retour devrait avoir un peu plus d’ampleur que ça. si vous lisiez les Young Allies, voici sans doute l’occasion d’avoir un peu de « rab ». Mais si vous aviez choisi d’ignorer la série jusqu’ici, Onslaught Unleashed n’est sans doute pas pour vous. Et si vraiment vous aimez beaucoup les Secret Avengers, vous aurez toujours l’occasion de vous refaire sur leur propre série, bien plus riche…

[Xavier Fournier]