Avant-Première VO: Review Nova #6[FRENCH] Après les évènements liés à son origine, on aurait presque oublié que tout ça se déroulait dans le passé, avant Avengers vs. X-Men. La nouvelle équipe créative du titre doit donc non seulement reprendre en main les aventures de Sam Alexander mais aussi mettre à jour les choses. On retrouve donc le nouveau Nova juste après AVX et la proposition de rejoindre les Avengers…

Nova #6Nova #6 [Marvel Comics] Scénario de Zeb Wells
Dessin de Paco Medina
Parution aux USA le mercredi 17 juillet 2013

Parlons franchement… Quand j’ai entendu dire qu’après le cinquième numéro Jeph Loeb et Ed McGuinness quittaient déjà la série Nova, ca ne m’a pas fait sauter de joie. D’abord parce que je pense que c’est leur meilleure série depuis longtemps (et que, tant qu’à faire, j’aurais aimé qu’ils restent) ensuite parce que le scénariste remplaçant est Zeb Wells. Ce dernier est devenu au fil des ans une sorte de spécialiste des jeunes héros chez Marvel mais cette situation reste un vrai mystère pour moi tant ses portraits de jeunes ressemblent le plus souvent à des personnalités trop forcées, dans des séries qui, de plus, trouvent rarement leur public.

Les ventes de Nova sont déjà bien retombées depuis le départ fracassant il y a cinq mois et il est trop tôt pour dire si l’arrivée de Wells et Medina fera plonger les choses. Néanmoins laissez moi vous rassurer sur une chose. Qualitativement, ouf, à ce stade, même s’il y a changement d’auteurs, Wells et Medina sont une vraie bonne surprise. Ils savent se glisser dans les sièges créatifs en jouant pas la rupture. Certes le style de Medina n’est pas tout à fait celui de McGuinness mais ils ne sont pas non plus si éloignés que çà. Au point que, tout au plus, on pourrait croire à un changement d’encreur. Au scénario Wells récupére bien la chose, gère le changement de temps, nous explique ce que Sam faisait dans l’espace à courir après la force Phénix et passe le compte-rendu de la rencontre avec les Avengers sans sacrifier ce qui fait la richesse de cette série, à savoir la fraicheur de la vie de famille des Alexander. Sam doit enfin faire face à sa mère et il est clair que la formule n’aura rien d’un plan à la Peter Parker/Tante May. Comme expliqué plus haut, j’ai ouvert ce Nova #6 en craignant le pire mais si les cinq premiers vous ont séduits, vous ne devriez pas être dépaysés…

[Xavier Fournier]