Avant-Première VO: Review New Warriors #1[FRENCH] Les New Warriors se reforment… mais ils ne sont pas encore au courant. Une menace globale va se charger de réunir l’équipe, qui mélange aussi bien des figures « historiques » que des nouveaux héros héritiers d’anciens membres ou des têtes totalement nouvelles. Un début en mi-teinte.

New Warriors #1New Warriors #1 [Marvel Comics] Scénario de Chris Yost
Dessin d’Marcus To
Parution aux USA le mercredi 19 février 2014

Grandes victimes de Civil War, les New Warriors ne s’en sont jamais remis (même si on a connu entretemps une énième série avec un groupe qui était surtout composé d’ex-mutants). Cette fois Chris Yost prend le taureau par les cornes en profitant des pistes récemment lancées dans Nova et du fait que certains personnages se retrouvent sans port d’attache depuis la fin de la série Scarlet Spider. D’ailleurs il faut bien le dire, Yost prend assez peu le temps d’introduire Spider Scarlet et sa sidekick (qui semble avoir décidé de se déguiser en « Teen Gamora », ce que je ne trouve pas très heureux), si bien que si vous ne lisiez pas les aventures de Kaine Parker ce n’est pas que c’est incompréhensible mais plutôt que vous aurez peu d’empathie avec ces personnages.

Même si Speedball et Vance Astrovik avaient décidé de remonter l’équipe, tout reste à faire et les circonstances vont se charger de faire monter la sauce, en amenant vers eux une remplaçante pour Namorita et, en un sens, un équivalent de Firestar (Sun Girl). Quelques bons points pour Yost via sa manière de ne pas faire un trait sur le passé et de montrer que les New Warriors en encore un « casier » à traîner. Le plus surprenant c’est la menace choisie, mixant l’histoire relativement récente des X-Men et un vieil adversaire de Thor et des Avengers. Les enjeux semblent haut, d’emblée, mais le parcours sinueux de la formation de l’équipe n’est qu’à peine engagé. Je me demande si Yost n’aurait pas mieux fait de commencer avec la plus grande partie du groupe déjà rassemblé et Nova, parfait en « candide », qui aurait découvert ça avec des yeux neufs. Là, c’est un début qui n’est pas déshonorant mais ça part un peu dans tous les sens. Yost et To vont devoir mettre la barre plus haut pour réellement convaincre sur la durée…

[Xavier Fournier]