[FRENCH] Marc Spector est de plus en plus instable. Le mois dernier il a détruit la couverture d’une ancienne alliée des New Avengers et cette fois il tente de faire amende honorable. Mais Moon Knight n’est pas spécialement un as de la diplomatie. A se demander comment il arrive à se faire des amis…

Moon Knight #3 [Marvel Comics] Scénario de Brian Michael Bendis
Dessins d’Alex Maleev
Sortie aux USA le 6 juillet 2011

Vous n’aurez pas manqué de le remarquer, Bullseye figure en bonne place sur la couverture du présent numéro. L’ennui c’est que le personnage en question est supposé être mort depuis quelques mois. Vous me direz que « mort » dans le contexte de l’univers Marvel ne veut pas dire grand chose, c’est vrai, mais dans le cas présent l’astuce qui lui permet d’être mentionné ce mois-ci est assez évidente pour qui suit la série. Mais le rebondissement poussif n’est pas, malgré les apparences, le ressort véritable du numéro. En fait il s’agit plutôt de nous montrer comment Moon Knight peut se configurer un « entourage » autre que les personnalités immaginaires qui hantent son esprit. Première à venir muscler le supporting cast de la série, il y a bien sûr Echo. Mais pas seulement…

L’épisode a aussi pour fonction de nous montrer d’où Moon Knight tire une partie de ses informations. Le justicier n’a jamais été véritablement autonome. Fut un temps où il pouvait compter non seulement sur son pilote Frenchie mais aussi sur un réseau d’informateurs. Moon Knight a besoin d’une certaine forme d’expertise, l’équivalent de ce que Microchip fut pour le Punisher et Bendis nous montre ce mois-ci comment, dans cette nouvelle série, le héros taré recrute ses aides. Ceux qui achèteront l’épisode pour voir pourquoi et comment un super-villain mort est de retour seront sans doute déçu. Mais ce Moon Knight #3 est une étape importante dans la construction de l’univers de la série.

[Xavier Fournier]