Avant-Première VO: Review Justice League #35[FRENCH] La Justice League digère toujours très mal l’arrivée de son nouveau membre. Du coup, les héros décident de ne pas le lâcher. Alors que Bruce Wayne est obligé de jouer sur un registre politique, ses alliés montent la garde. Mais une autre menace plus directe pointe le bout de son nez.

Justice League #35Justice League #35 [DC Comics] Scénario de Geoff Johns
Dessin de Doug Mahnke
Parution aux USA le mercredi 15 octobre 2014

En préambule de l’arc sur le virus Amazo, Geoff Johns continue de creuser les relations on ne peut plus tendues entre Lex Luthor et la Justice League. On pourrait même dire que Lex devient omniprésent et dévore de l’espace pour les autres personnages mais (et c’est manifeste dans ce numéro), Johns en profite pour réellement sculpter le profil de Luthor bien plus que les autres scénaristes ont pu le faire depuis 2011. Rien que ce que l’on voit dans son labo étend sa vie, le sens de ses actions. Bien sûr, comme un reflet dans le miroir, Bruce est un véritable animal politique. Luthor et lui jouent à « je te tiens par la barbichette » et l’on reste curieux de voir comment Geoff Johns va régler, à terme, cette situation.

Plus encore, c’est bien toute la Ligue qui est impliquée dans ce jeu de surveillance et qui ne laissera pas un instant de répit à Luthor. Doug Mahnke nous installe tout cela dans une scénographie efficace, une réussite d’autant plus marquée qu’une partie des scènes sont des dialogues dans un contexte réaliste (la conférence de presse), pas forcément aussi facile à gérer que le tout-venant des histoires de super-héros. Finalement, l’histoire d’infection n’est pas centrale dans l’épisode, contrairement à ce que pourrait laisser penser la couverture. On se demande d’ailleurs si l’histoire du virus ne va pas un peu gommer le propos le plus intéressant. À voir dans les mois à venir, qui plus est avec un nouveau dessinateur.

[Xavier Fournier]