[FRENCH] La Justice League cède ce mois-ci la place à Shazam. Après des mois passés au rang de back-up, Billy Batson prend la place principale et crie enfin « Shazam » (ce n’est pas spoiler de le dire, c’est sur la couverture). On passe cette fois-ci aux choses sérieuses, avec une variation moderne de la rencontre avec le sorcier…

Justice League #0 [DC Comics]
Scénario de Geoff Johns
Dessins de Gary Frank, Ethan Van Sciver
Sorti aux USA le mercredi 19 septembre 2012

Geoff Johns a bien pris le temps de nous présenter son Billy Batson ces derniers temps. Voici le moment de passer l’étape supérieure, de le transformer en Captain Mar… euh, pardon, en Shazam. A bien des égards la rencontre avec le sorcier évoque un sentiment de déjà vu. Si son Billy est plus tendu (et si le sorcier semble plus… aborigène ?) on a droit à une visite guidée du Rock d’Eternité, avec le hall des sept pêchés capitaux ainsi que quelques autres entités. Un sentiment de déjà vu, aussi, parce que le récent Superior de Mark Millar et Leinil Yu avait largement surfé sur la racine de Shazam, option « modernisée ». Le coup du gamin grisé par son pouvoir est donc amplement familier. Pourtant c’est un passage nécessaire. D’abord parce que ce n’est à Shazam de s’excuser si d’autres l’ont pompé, ensuite parce qu’on voit bien que ce qui est intéresse Johns, plus que la transmission des pouvoirs, est bien la découvert graduelle de ceux-ci. Mention toute particulière pour Gary Frank, qui donne à Billy transformé un visage qui a la fois revu et corrigé… Tout en restant fidèle à l’expression du Captain Marvel classique. Mais une fois encore il est certain que l’intérêt repose surtout dans ce que Billy va faire après.

Si Shazam prend la place principale, il y a cependant bien une back-up dans ce numéro. Dessinée par Ethan Van Sciver, elle a pour personnage principal Pandora et on continue de mettre en place le futur crossover Trinity War. Encore qu’il s’agit surtout de placer quelques indices et ellipses. Là pour le coup l’intervention du sorcier me parait bien hasardeuse. Il aurait mis tous ces siècles avant de réaliser ce qu’il explique à Pandora ? Pour un sage ancien, ça fait un peu « petit bras » et improvisé. Mais il s’agit surtout de teaser et on pourra regretter que les auteurs n’aient jugés utile de nous donner une petit histoire à part entière, plutôt que des discussions au fond d’une ruelle qui ne prendront sens qu’en 2013… Globalement tout ça est très bien mais il manque un peu de surprise…

[Xavier Fournier]