[FRENCH] Vous connaissez ces effets d’annonce où l’éditeur vous promet un grand tournant de la série et où le héros, en fin de compte, ne fait que changer d’appartement ou de job ? Et bien Irredeemable #19 est aux antipodes de ces promesses creuses ! Les héros ont fait tous les pactes, tous les compromis possibles avant d’arriver à la grande confrontation. Quand en plus des extra-terrestres attaquent, on peut se demander qui restera debout dans les décombres…

Irredeemable #19 [Boom!] Scénario de Mark Waid
Dessins de Peter Krause
Sortie aux USA le mercredi 3 novembre 2010

Disons-le tout simplement : toutes les intrigues que Mark Waid avait pu lancer ces derniers mois dans la série se rejoignent dans ce numéro pour former pratiquement de bout en bout une grande bataille qui change profondément la situation. Les survivants du Paradigm jouent toutes leurs cartes (y compris l’armée fantôme dont je regrettais qu’elle soit restée « sans suite »), les extra-terrestres frappent un grand coup, le Plutonian se rebiffe et les robots à l’effigie de son pire adversaire révèlent leur plan. Et tout l’intérêt du scénario est que les différentes factions ne sont pas franchement de nature à s’entendre les unes avec les autres. Le Paradigm devrait-il s’allier au Plutonian contre les extra-terrestres ou le contraire ? Les choses s’enchaînent de façon parfaitement naturelles, sans qu’elles soient forcées. Je dois bien avouer avoir vu venir la conclusion quelques pages avant la fin mais il n’en reste pas moins que dans ce numéro Mark Waid nous emmène dans de véritables montagnes russes scénaristiques.

De son côté Peter Krause est en pleine forme et le graphisme reprend du poil de la bête, contribuant là aussi à nous fournir un épisode dynamique. Je ne dirais pas qu’Irredeemable #19 est un de ces « jumping points » à l’attention de nouveaux lecteurs. Non, ça, pour le coup j’ai l’impression que trop d’éléments antérieurs s’entrechoquent pour que le nouveau venu s’y sente vraiment à l’aise. Mais si d’aventure vous avez déjà testé la série et l’aviez un peu perdue de vue dans l’année, la conclusion fait preuve d’un petit renversement qui fait qu’on se demande bien de quoi sera constitué le vingtième numéro. Irredeemable ? Peut-être… Imprévisible ? Surement !

[Xavier Fournier]