[FRENCH] Il y a distribution de marteaux ces temps-ci dans l’univers Marvel. Le Serpent, divinité ancienne, rappelle à la vie ses émissaires en lançant sur Terre des armes mystiques qui prennent possession de quiconque les touchent. Et ceux qui s’en emparent ne sont pas franchement des gringalets. On avance dans le casting mais la tension peine encore un peu à s’installer…

Fear Itself #2 [Marvel Comics] Scénario de Matt Fraction
Dessins de Stuart Immonen
Sorti aux USA le mercredi 4 mai 2011

Après un premier numéro de mise en place qui consistait à donner des pouvoirs à Sin et ramener le Serpent, ce deuxième numéro continue… de disposer les pièces. Un certain nombre de marteaux se sont écrasés à travers le monde (bien entendu ce sont pourtant surtout des américains qui vont les trouver, mais nous avons l’habitude). Et chaque détenteur d’un marteau se transforme alors en une sorte de titan à la personnalité double. Certains s’abandonnent complètement, d’autres résistent du mieux qu’ils peuvent. Matt Fraction fait un bon travail en essayant de montrer à chaque fois une réaction différente. Chaque personnage transformé a un degré d’autonomie différent (dommage cependant que la couverture spoile autant, la surprise aurait pu être mieux préservée).

Après… après le récit se temporise quand même un peu. Si le Serpent regroupe ainsi une sacrée bande de costauds, on se demande un peu pourquoi, plus tard, Sin a besoin d’utiliser des « exo-robots » qui finalement ne sont pas plus terribles que des bombardiers. On aurait envie de dire à Sin que si c’était pour faire ça il n’était pas besoin d’aller à la chasse au marteau magique. Celà dit il y a quelques bonnes scènes (difficile de rentrer dans le détail sans spoiler les quelques sources d’intérêt mais, par exemple, la femme qui récolte un marteau ce mois-ci n’avait pas servi à grand-chose depuis des lustres). La fin, aussi, semble faire référence à une tension qui se propage, tension que jusqu’ici on n’a pas vraiment observé. Il semble donc que les choses sérieuses pourraient commencer le mois prochain… Au troisième numéro il serait temps, vous me direz… mais en même temps je trouve que Fear Itself a cependant une certaine fraicheur…

[Xavier Fournier]