Avant-Première VO: Review Detective Comics #21[FRENCH] Alors qu’Harper continue de jouer les monte-en-l’air, une figure du passé de Batman (et Bruce Wayne) revient à Gotham pour semer le chaos. Et pendant ce temps-là les aventures solo de Man-Bat se poursuivent. Un épisode en mi-teintes, qui tente de mieux s’incorporer dans le Bat-Universe (avec l’intervention d’Harper) mais qui rame beaucoup à d’autres endroits.

Detective Comics #21Detective Comics #21 [DC Comics] Scénario de John Layman
Dessin de Scott Eaton, Andy Clarke
Parution aux USA le mercredi 5 juin 2013

On était habitué à voir la jeune Harper hanter les pages de la série Batman, se positionnant comme un sidekick potentiel. Voici qu’elle commence à intervenir aussi dans les autres séries. Ici, elle débusque une tueuse familière, venue du passé de Batman. En fait, John Layman passe pas loin de faire de Penumbra une Elektra appliquée à Batman. Mais la chose est servie de manière un peu trop artificielle, sans valeur ajoutée. D’ailleurs John Layman lui-même replace finalement cette tueuse dans une hiérarchie où, finalement, elle est un peu éclipsée. L’épisode a donc l’avantage de nous proposer une menace inédite (ca fait du bien de sortir des TWo-Face et des Joker) mais pour la rebalancer immédiatement vers un lien connu.

A côté de ça, la back-up sur Man-Bat (car, oui, il y a une back-up sur Man-Bat mais bien malin celui qui le devinera en regardant la couverture) est un petit bijou. Ecrite par le même John Layman elle a l’avantage d’être mise en image par Andy Clarke, qui, d’emblée, installe une ambiance bien particulière avec son style un peu pointilliste. Dans le DC rénové, les back-ups ne sont pas toujours nécessaires, loin s’en faut, et on a souvent l’impression que l’éditeur cherche surtout à gagner de la pagination sans s’occuper du sens (Shazam, dans Justice League, étant une des rares exceptions). Et bien là aussi la back-up vaut le détour et j’espère qu’à terme DC pensera à nous proposer Man-Bat en TPB.

[Xavier Fournier]