Avant-Première VO : Review Deadpool #10

Avant-Première VO : Review Deadpool #10[FRENCH] A l’issue du crossover avec les Thunderbolts, Deadpool avait une occasion idéale pour disparaître du « radar » du H.A.M.M.E.R. : Il était considéré comme mort. Mais l’idée de vivre caché ne traverse même pas l’esprit chaotique du « mercenaire à la grande gueule ». Il lui faut un nouveau coup d’éclat pour se faire remarquer. Mais cette fois on lui envoie un expert. Ah, vraiment, parfois on se demande ce qui lui passe par la tête…

Deadpool #10 [Marvel] Scénario de Daniel Way
Dessin de Paco Medina
Sortie américaine le 6 mai 2009.

Deadpool #10Finalement, depuis son retour la série Deadpool a des allures de « Deadpool Team-Up ». Daniel Way a fait le choix d’enraciner le personnage dans les événements de l’univers Marvel depuis Secret Invasion et ne fait pas mine de se calmer avec Dark Reign puisqu’après un crossover, voici qu’il s’attire les foudres des Dark Avengers, en plus de la colère de Norman Osborn qu’il avait déjà déclenché. Deadpool, c’est l’homme à abattre pour le nouveau régime et le plus l’assassin freelance résiste, le plus il s’attire de résistance. Pour autant, si le fait qu’il soit devenu le poil à gratter des « méchants » qui oppressent les USA pourrait le faire passer pour un type finalement assez sympa, Way nous souligne assez vite qu’il ne fait pas bon rencontrer le personnage, même si c’est pour se manger une pizza avec en sa compagnie. En clair, ce n’est pas parce que les gens en face de lui ont tort qu’il a forcément raison et le petit rappel dans cet épisode est d’autant plus efficace qu’il est tout à fait raccord avec les épisodes de Joe Kelly, quand Deadpool s’amusait à torturer ses amis ou à les menacer…

D’un autre côté cette machine bien huilée a les défauts de ses qualités. C’est à dire qu’après l’avoir vu faire tourner en bourrique les Skrulls, puis les Thunderbolts, le voir s’attaquer aux Dark Avengers (ou en tout cas à l’un d’entre eux, Hawkeye pour ne pas le nommer puisqu’il est sur la couverture) fait que si d’une certaine manière on aimerait bien qu’il mette encore une raclée au camp adverse là ça va commencer à faire un peu beaucoup pour un personnage qui, en d’autres temps, avait du mal à faire peur aux New Mutants. Peut-être aussi que j’aurais préféré que Deadpool rencontre Moonstone. J’aurais été curieux de voir son opinion sur ce dangereux débile. Là, l’épisode est une nouvelle fois excellent (et le cliffhanger épatant) mais assez rapidement la série va jouer son destin en nous montrant sa capacité à se renouveler ou non. D’ici là ne boudons pas notre plaisir…

[Xavier Fournier]
Comments: 0

Laisser un commentaire

error: Content is protected / Le contenu de ce site est protégé !!