Avant-Première VO: Review Avenging Spider-Man #16[FRENCH] Première sortie du Superior Spider-Man au sein de la communauté super-héroïque. Et pour l’occasion le voici qui croise… Les X-Men. D’où un gros souci pour lui… Comment éviter que la télépathe de l’équipe se doute de quelque chose ? Avenging Spider-Man s’éloigne un peu des Vengeurs pour devenir de moins en moins officieusement un retour de Marvel Team-Up.

Avant-Première VO: Review Avenging Spider-Man #16Avenging Spider-Man #16 [Marvel Comics] Scénario de Chris Yost
Dessin de Paco Medina
Parution aux USA le mercredi 16 janvier 2013

Il y a une araignée géante en liberté dans New-York et Spider-Man se doit de l’arrêter. Enfin non, il ne le doit pas forcément d’ailleurs mais sans doute que l’imposteur s’efforce de ne pas trop modifier le comportement supposé de Spider-Man pour éviter d’attirer les soupçons. Mais justement voici qu’arrivent un détachement de X-Men. En théorie ce n’est pas un problème puisque « Spidey » peut s’appuyer sur ses souvenirs pour tromper son monde. Seulement voilà, il y a une télépathe dans le groupe… Mais aussi Wolverine, qui ne tarde pas à se douter que quelque chose cloche quand il remarque le comportement étrange du « héros ». Si la carte de la télépathie sera évitée par une pirouette, le flair de Wolverine est plus à propos. Les réactions instinctives de « Superior » font que ses relations avec Logan changent rapidement. Et ca, c’est plutôt bien… Là où la plupart du temps les impostures commençent par un coup de bluff énorme et mettent des mois à progresser, c’est plutôt bien vu que pratiquement dès le début Superior attire des questions…

La synergie entre Spider-Man et les X-Men est assez comique, avec les mutants qui, au bout de quelques pages, ne sont déjà plus capables de prévoir les réactions de leur allié. Il y a un côté humour noir qui fonctionne plutôt mais clairement la série a changé de cap, et pas seulement parce que l’identité du protagoniste n’est plus la même. Visiblement il s’agit maintenant de faire découvrir l’univers Marvel à Superior. Ce qui fait que le nom Avenging n’est plus de mise (même si Wolverine est un collègue). Le numéro a aussi par endroits un petit problème de couleurs, un peu trop « plastoc » et ce dès la couverture. Mais scénaristiquement c’est loin d’être l’épisode le moins intéressant de la série.

[Xavier Fournier]