Avant-Première VO: Review All-New Invaders #13[FRENCH] Aux confins de l’univers, deux personnages très secondaires de la série se sont donnés rendez-vous pour examiner les événements récents. Aucun Invaders « réel » au programme… Ce qui est un peu suicidaire sur le plan commercial. Et pourtant James Robinson donne des morceaux importants de la mythologie qu’il dégage dans All-New Invaders et peut-être dans Fantastic Four. Quelque chose de plus large se trame.

All-New Invaders #13All-New Invaders #13 [Marvel Comics]
Scénario de James Robinson
Dessins de Steve Pugh
Parution aux USA le mercredi 24 Décembre 2014

All-New Invaders n’a plus que quelques numéros à vivre et James Robinson décide d’écrire un épisode entier où les stars du titre sont absentes. Et pourtant… c’est un passage capital. On retrouve ici le Robinson de Starman, l’auteur qui sait prendre des chemins de traverse le temps d’un épisode pour augmenter la mythologie de l’ensemble. Dans ce numéro, Tanalth (la « Big Barda kree » des premiers numéros) a rendez-vous avez Makkari des Eternals. Autant dire qu’on semble bien loin de Captain America, Human Torch ou Namor et que pour les lecteurs très premier degré, l’épisode peu ressembler à un détour superflu. A mon sens, il n’en est rien. Au contraire le scénariste donne de l’emphase à des éléments installés ces derniers mois et positionne les « martiens » comme un danger bien plus fort que les Skrulls de Secret Invasion. Au passage le rappel que Makkari est lui aussi, en un sens, un personnage du Golden Age, est bienvenu. C’est malheureux que cela intervienne sur une série qui est en fin de vie, qui a connu quelques problèmes en cours de route. Car sinon il y aurait de quoi se dire que Robinson, à coup d’invasion Martienne, est sur le point de créer une version plus large et plus puissante des Invaders.

Avec le peu d’épisodes qui restent à All-New Invaders, je me demande si Robinson n’est pas déjà dans l’après, si son invasion n’annonce pas déjà de futurs projets dans lesquels il réincarnerait les intrigues en cours liées aux Invaders et peut-être même aux Fantastic Four. Si on y regarde bien, alors que le scénariste annonce une invasion d’ampleur, avec des extraterrestres polymorphes, la présence (comme par hasard) d’un type capable de prendre n’importe quelle apparence dans les pages des 4F fait que je me demande si l’attaque martienne n’a pas déjà infiltré l’autre titre de Robinson. Tanalth, Makkari… il est certain que ce ne sont pas des superstars de Marvel. Mais cet épisode apporte de la profondeur et peut-être plus de clefs sur l’avenir qu’on pourrait le croire. Qui plus est, c’est assez joliment mis en image par Steve Pugh.

[Xavier Fournier]