Avant-Première VO: Review Age of Ultron #7[FRENCH] Ils ont irrémédiablement changé le passé. Wolverine et Invisible Woman se préparent à rentrer à leur époque d’origine, tout en s’attendant à ce que certaines choses soient différentes. Mais dans leur esprit ce sera forcément moins pire que la situation précédente. Mais ils ne vont pas spécialement être accueillis à bras ouverts.

Ultron #7Age of Ultron #7 [Marvel Comics] Scénario de Brian Michael Bendis
Dessin de Carlos Pacheco et Brandon Peterson
Parution aux USA le mercredi 1er mai 2013

Si l’épisode précédent se terminait sur une problématique intéressante (que peut-il se passer si on retire un des membres fondateurs des Vengeurs de l’Histoire ?), Wolverine et Invisible Woman semblent se poser un peu tard les bonnes questions en se demandant quelle réaction en chaîne, quel effet domino, ils ont pu déclencher. C’est un peu tard et ils décident de rentrer dans un monde différent, comme l’insinue déjà la couverture avec certaines personnages de Marvel grandement réinventés. Mais Wolverine est en mode « on s’en fout, c’est pour le bien général ». Sauf que le personnage « effacé » a joué une importance capitale sur l’histoire des Avengers et donc du monde. Et le présent dans lequel les deux héros reviennent n’est pas spécialement accueillant…

Mis à part les premières pages d’un Carlos Pacheco qu’on a connu meilleur, il faut bien avouer que la gestion des différents dessinateurs est plutôt bien vue jusqu’ici puisqu’elle permet d’identifier des époques ou des réalités différentes. Sur ce plan c’est plus logique qu’Avengers vs. X-Men. Par contre on assez peu d’empathie avec les nouvelles versions alternatives de héros comme Steve Rogers ou Scott Summers. Logiquement ils se méfient des nouveaux arrivants mais comme on en a vu assez peu de leur réalité, il est difficile de savoir à quel point Wolvie et Sue se trouvent ou pas en danger, hormis un cliffhanger qui peut tout dire et son contraire. On nage en eaux troubles donc et cet Age of Ultron #7 redescend d’un cran par rapport à l’épisode précédent qui semblait enfin aller dans la bonne direction. La chose qui m’a finalement le plus intéressé c’est la vision plus claire du repaire de Nick Fury, avec un nombre impressionnant de talismans Marvel. De quoi se demander si ça ne va pas servir à un event futur de la firme. En attendant Age of Ultron manque de caractère et il est très difficile de se passionner pour les évènements en cours vu qu’on sait bien que des séries comme Avengers ou X-Men ne sont pas près de s’arrêter…

[Xavier Fournier]