[FRENCH] Fin du premier arc de la série et… les choses tournent très exactement comme on pouvait s’y attendre depuis le début de la série. Encore heureux que les auteurs ont introduit récemment un clan de chasseurs de vampires pour brouiller (mais vraiment un tout petit peu) car le reste est finalement assez convenu… On espère plus de surprises par la suite…

Dracula: The Company of Monsters #4 [Boom!] Scénario de Daryl Gregory, Kurt Busiek
Dessins de Scott Godlewski
Sortie aux USA le mercredi 24 novembre 2010

Dracula enfermé tel Hannibal Lecter… Franchement comment imaginer que cela puisse se terminer autrement que dans un bain de sang, avec le roi des vampires se retournant contre ses tortionnaires ? Et avec cet épisode qui marque la fin du premier arc, on ne pouvait plus s’attendre à ce « renversement de situation ». Daryl Gregory suit la formule « by the book » sans que ce soit déshonorant, certes, mais on aurait aimé une certaine valeur ajoutée. D’autant que la promesse de base de la série (soit Dracula qui fait face à une entité corporate) s’efface ici devant une très traditionnelle scène de « je crois que j’ai le vampire en mon pouvoir mais ça ne va pas se passer comme prévu ». Et c’est très exactement comme celà qu’on nous la joue, avec, bien sûr, un personnage épargné pour continuer de nous servir d’observateur.

La série et les personnages sont sympathiques dans l’ensemble et j’aime bien la gestion des dialogues mais, dans le cas présent, cet épisode est un peu faiblard ou, en tout cas, manque de relief. Disons que c’est un passage imposé. Le moment qu’on voyait venir depuis le #1 mais qu’une fois passé cette étape « incontournable » on peut espérer que la série commence à sortir pour le coup des sentiers battus. Les éléments sont là, les auteurs semblent doués, alors disons que ce quatrième numéro est sans doute une petite baisse de tension avant de passer aux choses sérieuses…

[Xavier Fournier]