[FRENCH] Avengers: The Children’s Crusade #7 entame la dernière phase de la maxie-série, consacrée à expliquer précisément ce qui s’est passé en coulisses pendant Disassembled et House of M. Pourquoi Wanda est-elle devenue folle ? d’où vient son alliance avec Doom ? Et, plus globalement, est-ce qu’elle va remédier au chaos qu’elle a semé toutes ces dernières années. La réponse n’est pas simple alors que la conclusion se rapproche…

Avengers: The Children’s Crusade #7 [Marvel Comics] Scénario de Allan Heinberg
Dessins de Jim Cheung
Parution aux USA le mercredi 21 septembre 2011

La Scarlet Witch a été de longue date très puissante (en gros depuis les années 70 et le moment où Steve Englehart a repris l’écriture des Avengers). Mais rien, quand même, qui soit de nature à invoquer des armadas entières de faux soldats Kree ou de remodeler le monde entier ou toute la race mutante sur un simple claquement de doigts. Que s’est-il dont réellement passé pour que Wanda devienne d’un coup une sorte de Beyonder au féminin ? Les Young Avengers cherchent depuis le début des circonstances atténuantes à l’ex-héroïne mais ses fiancailles avec Victor Von Doom n’ont pas réellement redoré le CV de la belle mutante. Alors quand, poursuivie par les Avengers ET les X-Men elle se réfugie à nouveau dans les bras du tyran, tous les héros ont de bonnes raisons de se poser des questions. Mais voici finalement le numéro qui va apporter son lot d’éclaircissements. La nature du pétage de plombs de Wanda, sa brusque augmentation de pouvoir sans oublier, bien sûr, l’amorce d’un dédouanement (ça, on le sentait venir de longue date).

L’épisode, finalement beaucoup plus bavard qu’on pourrait le croire, est par endroits laborieux, en particulier en ce qui concerne le fait de « blanchir » la Sorcière Rouge. Et le twist final me fait penser à un arc classique que je ne peux guère évoquer ici sans spoiler, par analogie (citer l’épisode reviendrait à dire ce qui se passe). On a envie de dire « Vous pensiez vraiment qu’il fallait lui faire confiance ? ». Mais enfin. Ce tournant était un peu un passage imposé, il convient d’en passer par là pour accéder aux deux derniers épisodes qui devraient déboucher sur une situation nouvelle. On sent qu’Heinberg veut régler la situation de Wanda sans forcément remettre le couvert en ce qui concerne l’intégralité des mutants. Le tournant est maladroit, comme je le disais, mais le scénariste se met en position pour le moment clé où il falloir établir les choses et, dans l’idéal, rétablir les Young Avengers et quelques autres personnages annexes. Le tout n’est pas mauvais et Jim Cheung est très cohérent aux dessins. Mais c’est clairement dans les deux prochains épisodes que la série tiendra ses promesses ou pas.

[Xavier Fournier]