[FRENCH] Allan Heinberg retrouve l’équipe qui lui a donné une réputation dans les comics: les Young Avengers. Mais du temps a passé et Marvel a attendu le retour du scénariste en faisant des jeunes héros des figurants dans diverses séries parfois un peu contradictoire. Ce premier numéro de Children’s Crusade est donc avant tout une occasion de synchroniser tout le monde avant d’entrer dans le vif du sujet. Et ce démarrage est plutôt bien vu.

Children’s Crusade #1 [Marvel] Scénario de Allan Heinberg
Dessins de Jim Cheung
Sortie aux USA le mercredi 7 juillet 2010

Mine de rien, voilà cinq ans que les Young Avengers ont débuté dans une série éponyme, lancée par Allan Heinberg et Jim Cheung. Puis les délais sont arrivés. Le dernier numéro régulier des Young Avengers (le #12) est paru à l’été 2006, sans forcément donner toutes les questions puisqu’on nous promettait une suite. Heinberg est retourné à son métier principal (l’écriture pour la TV) et Cheung a passé le temps en collaborant à divers projets comme Illuminati. Sur le thème de « mieux vaut tard que jamais », l’équipe créative se reforme donc et donne un véritable coup de pied dans la fourmilière en remettant d’actualité une question qui dure, elle aussi, depuis des années : Qu’est-il donc advenu de la Scarlet Witch ? En même temps Heinberg prend la peine de réinstaller ses personnages, parfois utilisés pour tout et son contraire (on se souviendra par exemple que dans l’après Civil War la confusion était telle que certains Young Avengers semblaient prendre parti POUR l’Initiative alors que dans d’autres séries ils l’attaquaient, obligeant Dan Slott a se fendre d’une explication utilisant des doubles). Marvel a choisi d’attendre Heinberg et Cheung tout en ne laissant pas disparaître les personnages mais du coup ils se sont parfois retrouvés dans les mains de scénaristes qui n’avaient pas la moindre idée de l’intention première de leurs créateurs.

Dans ce premier numéro de ce qui, malgré le nom, peut se concevoir comme un Young Avengers volume 2, Heinberg prend la peine de nous présenter à nouveau la solidarité qui règne dans l’équipe et les comportements propres à chaque héros. Surtout quelques touches bienvenues viennent nous montrer que ce qu’on croit savoir sur ces Jeunes Vengeurs et ce qui est effectivement avérés sont peut-être deux choses différentes, tant certains aspects restent à prouver. Il y a aussi des questions nouvelles ou tout au moins présentées sous des angles nouveaux. Comme le fait, par exemple, que les habitants de l’univers Marvel ne sont peut-être pas si heureux de voir déambuler deux jeunes jumeaux pourvus des pouvoirs de Scarlet Witch et de Quicksilver, sachant les dégâts que leurs « modèles » ont pu causer à l’occasion. J’ai bien aimé, également, la nature de la quête de Stature, qui n’est plus vraiment de se venger sans distinction mais bien d’essayer de changer les choses. Seul petit « malus », les curieuses références à un Steve Rogers encore en costume de Cap alors qu’Iron Man est dans son autre armure, ce qui pose question sur la chronologie des choses (présentées, à priori, comme étant post-Siege). Mais connaissant les pouvoirs sur la réalité de Wanda ou de Wiccan, je ne serais pas très étonné qu’une explication de ce type surgisse dans les prochains épisodes. A l’image de la dernière page de ce numéro, qui voit un personnage important s’intéresser à certains des membres de l’équipe, Avengers: The Children’s Crusade #1 est surtout un épisode de (re)prise de contacts. Mais il semble bien (l’impression est à confirmer dans les épisodes à venir) que la team n’a rien perdu de sa fraîcheur.

[Xavier Fournier]