[FRENCH] En vous basant sur la couverture vous pensiez que Bruce Wayne se retrouvait dans la première moitié du siècle ? Faux : dans un récit qui joue avec la notion d’époque encore plus qu’on pourrait le croire, Batman arrive dans son propre passé et est recruté (ou manipulé ?) d’office pour enquêter sur un crime monstrueux : celui du couple Wayne !

Batman: Return of Bruce Wayne #5 [DC Comics] Scénario de Grant Morrison
Dessin de Ryan Sook & Pere Perez
Sortie aux USA le mercredi 13 octobre

Plus qu’un numéro à venir dans la série et Grant Morrison fait feu de tout bois ! Importer un Bruce Wayne adulte, en état d’enquêter sur le meurtre de ses parents alors que celui-ci est encore « frais » est une idée de génie dans la mesure où le scénariste connecte toutes les pistes possibles à cet événement, lui donnant la porté d’une messe noire organisée, peut-être depuis le début, par le Black Glove. Le Docteur Hurt mais aussi Carter Nichols (récemment mentionné à nouveau dans Batman #700), tout s’enroule autour du mystère de la mort des Wayne, expliquant aussi bien des éléments de Batman: Rip que lançant de nouvelles interprétations sur la fondation même de la carrière de Batman. Le flou chronologique que Morrison entretient sur l’époque (qui doit se dérouler quelques décennies à peine dans le passé mais respire aussi les années 30) tient un peu de l’ambiance que Neil Gaiman ménageait dans ses propres épisodes récents.

Le petit défaut, bien sûr, c’est que tout vas très (trop) vite dans ce numéro, Bruce passant rapidement d’un lit de clinique à une enquête en ayant à peine le temps de d’articuler trois phrases (Cela passait mieux quand l’action était « simple » et se passait dans la préhistoire). L’épisode est en fait prisonnier de son propre charisme : On aurait bien pris toute une mini-série se déroulant dans cette époque tant les révélations de Morrison sont riches en potentiel et contribuent à tout lier. Ryan Sook aux dessins est excellent et Pere Perez n’est pas mal non plus mais il aurait sans doute été préférable d’utiliser un seul artiste sur la longueur de l’épisode. Je ne sais pas trop ce que donnera la résolution  de l’intrigue de Batman transformé en « bombe temporelle » mais il est évident que ce #5 laissera des traces et que Morrison reviendra sur certains de ces éléments. Bluffant !

[Xavier Fournier]