ultsm0119.jpg[FRENCH] La saga mettant en scène les « Spider-Man & his Amazing Friends » continue. Beaucoup de discussions et peu d’actions dans ce numéro. Et c’est plutôt relaxant… Des petites révélations à droite et à gauche qui font doucement mais sûrement avancer le monde de Peter Parker. Ce n’est pas nouveau, Bendis aime les Ultimate X-Men (après tout, il a écrit la série pendant un moment) et il n’hésite pas à les utiliser dans Ultimate Spider-Man.

Ultimate Spider-Man #119 [Marvel]

Scénario de Brian M. Bendis
Dessin de Stuart Immonen

Sortie américaine le 27 février 2008

On voit que le scénariste essaie de garder une certaine interaction entre les protagonistes de l’univers Ultimate. Après tout, c’est logique. Peter a rencontré à plusieurs reprises les X-men (il est même sorti avec Kitty Pride) et les Quatre Fantastiques. Pourquoi ne traînerait-il pas avec Johnny Storm, Bobby Drake ou Kitty comme tout bon adolescent ? Un nouveau mutant fait son apparition dans l’entourage de Peter et pour une fois, c’est notre héros qui doit faire comprendre à son ami(e) les responsabilités qu’entraînent de tels pouvoirs. Le personnage de Kong, tour à tour tortionnaire puis ami de Peter, prend une toute autre dimension lorsqu’il tient tête à notre ami tête-de-toile et le force à réagir. Un petit mot du côté graphique : Stuart Immonen a définitivement trouvé ces marques sur la série. Il donne libre cours à son imagination sur des doubles pages. Un peu déstabilisant pour la lecture au premier abord, mais on s’habitue à son découpage assez vite. Un numéro plutôt lent (attention ce n’est pas pour ça qu’il ne s’y passe rien) mais la dernière page nous promet une invasion de mutants dans le titre qui risque fort d’entraîner quelques « bastons » dans le prochain numéro.

[Pierre Bisson]