[FRENCH] Les membres restants des Fantastiques sont isolés, piégés au fin fond de la Zone Négative. Et dans le camp des ennemis, Johnny Storm reconnait une ancienne connaissance (si si, regardez la couverture). Barry Kitson est à l’aise pour illustrer cette histoire et Roberto Aguirre-Sacasa n’est pas un mauvais scénariste. Mais il est obligé de faire avec les miettes que lui laisse la série principale Secret Invasion. Du coup le résultat n’est pas affreux mais à quand même un goût d’inachevé.

Secret Invasion Fantastic Four #2 [Marve] Scénario : Roberto Aguirre-Sacasa
Dessin : Barry Kitson
Sortie aux USA le 18 juin 2008

Cela fait un peu plus d’une dizaine d’années que Marvel s’efforce de faire oublier que Johnny Storm a été marié un jour. Du coup, pratiquement plus de mention de son ex-épouse Skrull et même avec l’arrivée d’un crossover basé sur ces étrangers à la peau verte, on ne pouvait pas jurer d’avance que « Madame Storm » serait de la partie. C’est pourtant bien le cas et ce n’est pas plus mal, cela permet à la Torche Humaine de renouer avec une partie de son histoire. Le combat entre les deux époux (d’ailleurs sont-ils vraiment divorcés ?) occupe la plus grosse part de l’épisode. Maintenant, bien sûr, il faudrait savoir pourquoi Lyja s’est retournée contre son « ex ». J’avais le souvenir d’elle épiant et protégeant son mari… La retrouver en adversaire de l’humanité est plutôt curieux…

La Chose, pendant ce temps, tape sur quelques monstres de la Zone Negative mais surtout sert de baby-sitter aux deux garnements Richards. Ces derniers ont des idées derrière la tête, connaissant par coeur les gadgets que leur père a caché dans son labo. Il y a un petit côté « les Indestructibles » (oui, on sait qu’à l’origine ce serait plutôt le contraire, ce sont bien les Indestructibles qui ont repiqué la dynamique familiale des FF) dans les actes des deux bambins.

Les occasions où les personnages ont l’air de savoir comme par magie les noms officiels des crossovers dans lesquels ils se trouvent ont tendance à m’énerver un peu. Ici il suffit que Johnny Storm se trouve face à un skrull pour qu’il se sente obligé de dire un truc « ah, c’est une invasion ». Comment pourrait-il le savoir ? Le Baxter Building a quitté la Terre avant l’attaque de front des Skrulls. Johnny n’a dont aucune raison de savoir qu’ils sont toute une armée…
Cela dit 50% des FF sont absents et cela pêche un peu sur l’ambiance générale. Roberto Aguirre-Sacasa n’est pas un débutant en terme de FF et je pense que c’est ce qui lui a valu qu’on lui confie cette mini mais il fonctionne selon un ton qui n’a pas lieu d’être. En tout cas pas sous cette forme. Ce qui lui manque peut-être, c’est de ne pas avoir tenu compte des événements récents dans la vraie série des FF. Puisque « R.A.S. » n’a pas accès à la moitié des FF, il aurait pu combler avec des personnages annexes. Soit Black Panther et Storm (pour faire allusion au run de McDuffie) soit Alyssa Moy (pour rebondir sur les récents numéros de Mark Millar). Pour l’instant on a surtout droit aux aventures de la Torche, de la Chose et de deux gamins. C’est sympathique mais sans plus. On espère que dans le prochain numéro le scénariste trouvera une raison d’être à cette mini, autre que « on a besoin d’éloigner la Torche et la Chose pendant que le vrai événement se passe ailleurs ».

[Xavier Fournier]