[FRENCH] Conclusion de la mini-série consacrée aux Illuminati avec la révélation attendue: l’identité du traitre! Ceci dît, le nom en question n’est pas le plus intéressant dans l’histoire. Cela aurait pu être n’importe lequel d’entre eux que le problème posé resterait le même: les têtes pensantes de l’univers Marvel ont été infiltrées et doivent s’unir à nouveau dans l’urgence. Pour ce qui est d’y arriver…

New Avengers Illuminati #5 [Marvel] Scénario de B.M. Bendis
Dessin de Jim Cheung

Sortie aux USA: 7 novembre 2007

Les lecteurs de New Avengers le savent, Spider-Woman a porté à Iron Man le cadavre d’un imposteur, impliquant de nombreuses choses pour le proche avenir de l’univers (ou en tout cas de la Terre) Marvel. Cela dit on regrettera un peu que la confrontation ait été escamotée. Quand l’épisode commence, Iron Man est déjà en possession du cadavre et on n’a pas vraiment droit à la confrontation Tony Stark/Jessica Drew qui promettait pourtant d’être intéressante. Peut-être dans un comic à paraître ? On verra. Pour l’heure, le vengeur en armure attends ses ex-amis pour les informer de la menace à venir, en se demandant si au moins certains d’entre eux viendront. Souvenons nous que les Illuminati n’ont pas vraiment siégé depuis les événements précédant Planet Hulk (et donc avant même Civil War). Les autres arrivent mais on ne peut pas vraiment dire que qu’ils portent spécialement Stark dans leur coeur (le contraire aurait été étonnant).

Le traitre ? Très vite il va se démasquer. En un sens, son identité (qu’on a promis de ne pas vous révéler) est assez logique pour diverses raisons que je ne saurais évoquer là sans risquer de gâcher la surprise. Mais là où le mystère demeure c’est sur la date exacte d’entrée en action de l’imposteur. C’est finalement la grande question: depuis combien de temps ce type faisait-il semblant d’être celui que, finalement il n’est pas. Si cette réunion est la première fois qu’il se fait passer pour le héros (et il est permis de le penser) alors l’impact est un peu diminué, à cause du manque de ramifications. Si par contre l’imposteur siège depuis longtemps au sein de ce conseil, alors la menace devient plus terrifiante car cela voudrait dire (entre autres choses) qu’il est par ailleurs le détenteur d’une des gemmes d’infinité (et là, comme on dit, c’est le drame).

Une fois le secret établi, les Illuminati doivent se battre contre la menace. C’est ce qu’ils font dans un premier temps, luttant pour assurer leur survie mais l’épisode s’achève sur une ultime discussion. Ils ne pourront lutter contre l’ennemi que s’ils sont unis. Uh-oh, comme dirait Rainman…

Cette conclusion de la mini-série ne donne pas l’impression d’un bouquet final car elle est avant tout un préambule à Secret Invasion. Elle débouche donc sur quelque chose plutôt que de vraiment conclure. Peut-être aurait-il mieux valu finir sur quelque chose qui fasse de cette mini un ensemble cohérent, quitte à publier plus tard (juste avant Secret Invasion) un spécial qui aurait été plus raccord avec le déroulement des opérations. Une fois l’identité du traitre établie, on ressent aussi comme une sorte de baisse de tension. Oh, il y a de la castagne, c’est certain, mais l’impression de parano s’estompe un peu vite. Ou disons plutôt qu’au final il s’en est tellement passé ces derniers temps que les vrais Illuminati en sont venus au point où ils se méfient plus d’eux-mêmes que de vagues imposteurs, si puissants soit-ils… C’est bien, mais on attendait sans doute quelque chose de plus acide.

[Xavier Fournier]

(PS: Special Décicace à un lecteur – il se reconnaîtra – rencontré ce week-end à Lille et qui attend cet épisode avec impatience pour savoir s’il a raison. Courage, plus que quelques jours de patience 😉 )