Arrow S02E02[FRENCH] L’alter-ego d’Oliver Queen doit faire face au retour de China White. Mais celle qui fut l’un des premiers adversaires de l’archer à Starling City a cette fois du renfort : Le Bronze Tiger vient lui prêter main forte tandis que le héros doit se demander sérieusement s’il peut être partout à la fois, dans une ville qui ne veut pas vraiment de lui, quel que soit le nom qu’il porte.

AU NOM DE QUOI ?

Si l’épisode nous avait laissé sur une scène où Oliver ne voulait plus porter le nom de « The Hood »… les fans qui attendaient les mots « Green Arrow » resteront cette fois-ci sur leur faim puisqu’on en reste là. Le héros ne veut plus être qualifié de Hood mais n’a rien de mieux à proposer et le terme « Vigilante » (pardon, avec l’accent ça donne « Vigilanti ») revient au grand galop. Mais on aura en cadeau de consolation le surnom d’Emerald Archer sans que ce soit très officiel. Néanmoins ils auront quelque chose à se mettre sous la dent cette fois-ci avec un nouvel emprunt à l’univers DC. Si on reste sans nouvelles de l’apparition entrevue la semaine dernière, Black Wolverine… euh pardon… le Bronze Tiger fait des débuts remarqués en gros méchant bourru qui n’est pas là pour rigoler. Le personnage qui joue les gros bras pour China White ne prend pas le temps de faire dans la discussion mais il en impose plus qu’un certain nombre d’adversaires de la saison précédente. Espérons néanmoins qu’on aura l’occasion de le revoir dans un rôle plus parlant (sinon il n’y aurait pas de sens d’utiliser un acteur si confirmé).

Arrow S02E02

LA CAFETIERE EST EN PANNE

Ce deuxième épisode confirme la mutation sociale de cette saison. Oliver veut réellement jouer les héros costumés et organise tout un système « d’identités secrètes » pour justifier les actions de ses plus proches alliés. Je n’ai pas bien compris pourquoi un garde du corps aurait besoin d’un autre alibi pour se trouver en présence avec Queen mais je ne sais pas trop quoi penser de l’évolution du personnage de Felicity à ce stade. Il me semble qu’on la passe du rang d’un personnage façon Oracle à une sorte de poste à la Pepper Potts et je ne suis pas certain qu’elle y gagne au change (le gag sur la tasse de café risque de devenir lassant assez vite). Pour la partie sur l’île, les choses aussi évoluent et il parait évident que quand on est deux hommes et une femme sur une ile isolée, le deuxième homme a de quoi se sentir de trop. Oliver Queen a décidément le chic pour se trouver au centre de triangles amoureux.

Arrow S02E02

FAIRE VALOIR

Et pendant ce temps-là Roy Harper tente de s’imposer comme justicer des bas quartiers, c’est à dire à se lancer dans l’action sans avoir le moindre plan. Et une nouvelle fois ça se termine mal pour lui. Il faut dire qu’il est visiblement le seul à savoir à quel point la ville voit de plus en plus des justiciers roder dans les rues (suite à sa rencontre de la semaine dernière). Mais ça marcherait sans doute mieux si quelqu’un se souvenait que les imitateurs se sont présentés dès la saison dernière et qu’il y avait déjà Huntress dans les parages. D’ailleurs l’exemple d’Helena pourrait être utilisé pour expliquer pourquoi Oliver rechigne à faire confiance à un nouvel apprenti. La chose marcherait sans doute beaucoup plus si les producteurs du show allaient réellement dans la direction d’un Kick-Ass, avec une petite touche d’humour. Là, à force, Roy fini par faire bien bourrin, dans une saison où la plupart des autres personnages ont évolué, ont été obligé de grandir.

Arrow S02E02

PRIVE DE PARENTS

Il faut dire que c’est sans doute une trouvaille de ce début de saison : mettre de côté la génération des parents. Pour l’instant Moira n’a plus qu’un rôle mineur (même si je suis certain que c’est temporaire), Walter n’a fait qu’une courte apparition, le père Lance a été rétrogradé et n’apparait pas de l’épisode. Oliver n’a plus de flashbacks concernant son père. Et le rapport père/fils des Merlyn ne fait plus partie de l’équation. De ce fait Thea Queen ne se drogue plus et se comporte comme quelqu’un de responsable. Laurel aussi doit se montrer plus dure (et on verra ici jusqu’à quel point). Et Oliver doit tenir l’empire Queen à bout de bras… sauf si ça vient se mettre en travers de sa carrière de justicier. Cette saison, le salon de la famille Queen n’est plus aussi omniprésent, les héros prennent plus les choses en main. Espérons que la série va continuer de gagner en nerfs. Et ça se pourrait bien : Après Deadshot et Vertigo l’an dernier, Bronze Tiger est le troisième personnage tiré des comics qui soit rattaché au Suicide Squad. De quoi se demander sérieusement si prochainement on ne va pas voir les « rogues » de la série s’unir pour combattre le héros.

[Xavier Fournier]

Arrow disponible sur iTunes Store US, Amazon Unbox et sur le site de la CW.