newgods9small.jpg[FRENCH] Sans doute qu’il l’ignorait mais arrivé à New Gods #9, Jack Kirby n’était plus qu’à deux épisodes de la fin de sa série. Il continuait d’y créer de nouveaux concepts tels que Forager, le porte-parole du peuple-insecte. Sorte de Spider-Man façon Kirby, Forager est un peu le prédécesseur de héros tels que Nightcrawler (Diablo) ou Bug.

Jusque là, la série New Gods avait été consacrée… aux New Gods, comme le nom l’indique. Un peuple de dieux cosmiques vivant sur la planète utopique New Genesis tandis que leurs ennemis héréditaires habitaient la sombre Apokolips. Il y avait un camp du bien et de la perfection et, en face, une sorte de puissance infernale. Bien sûr, dès le premier épisode, le jeu de Kirby avait été de brouiller les cartes en révélant que les princes héritiers de chaque camp avaient été échangés dans leur enfance. Orion, champion d’Apokolips était en fait le fils du terrifiant Darkseid et se posait des questions sur sa nature. Les personnages n’étaient pas esclaves de l’endroit où ils étaient nés mais il y avait clairement deux camps très tranchés, avec celui des héros qui apparaissait comme la civilisation parfaite.

newgods9.jpgDès la première page de New Gods #9, on découvre que sous ce vernis de la perfection, il y a en fait une sorte de « sous-race » qui vit sous la ville idéale des Nouveaux Dieux. Surnommés les « insectes », ces êtres vus comme inférieurs sont en fait le produit de la guerre bactériologique que se sont livrés les dieux (bons et mauvais) pendant des millénaires. A force, les bombes à virus ont créé une nouvelle forme de vie humanoïde. Les « insectes » sont considérés de manière assez raciste par les New Gods. Pour ces derniers les « bugs » ne sont qu’une forme de vermine qu’il convient d’exterminer. Les deux cultures sont engagées dans une sorte de guerre que les dieux, eux, envisagent plutôt comme une forme de dératisation. Alors que New Gods #9 débute, nous faisons la connaissance de Forager (l’un des « bugs »), un personnage bondissant qui découvre que le maléfique Mantis (un des agents de Darkseid) a été envoyé par Apokolips pour organiser une alliance entre les Insectes et le camp des mauvais dieux, afin de se retourner ensemble contre les New Gods.

Forager s’émeut de la présence de Mantis et cherche à prévenir le Prime One, sorte de « mari de la reine » du peuple des Insecte. La discussion entre Forager et le Prime One est à souligner pour plusieurs raisons. D’abord on y voit que le peuple-insecte a un nom bien spécial pour les New Gods. Il les appelle… les Eternals. Cette mention donne un éclairage très particulier au choix que fera ensuite Kirby en nommant une série « Eternals » chez Marvel. Ensuite, le Prime One se range à l’avis de Forager. Lui aussi pense que les affrontements entre les New Gods et les Bugs ne sont dus qu’à une sorte d’incompréhension mutuelle, que si leurs deux cultures se parlaient, la paix apparaîtrait. Mais tout ça ne sera pas possible si Mantis fait monter la tension et déclenche une guerre encore pire. Mais ça tombe mal: Dans la culture des Insectes, le Prime One n’a qu’une durée de vie limitée. Un peu comme le mari de certaines araignées, il doit être mis à mort une fois qu’il a atteint un âge limite. Forager est venu le trouver au moment où on l’emmenait à son bourreau. Le Prime One n’a plus qu’une influence limitée à ce moment. Il ne peut donner qu’un ultime ordre à Forager: trouver les New Gods et les prévenir de l’entourloupe….

Mais Forager doute. Les New Gods ne risquent-ils pas simplement de l’exterminer ? C’est alors que le Prime One lâche une petite bombe: les « Eternals » écouteront Forager car il n’est pas un vrai Insecte. Il est l’un d’entre « eux » (comprenez sans doute l’un des bons ou mauvais dieux). Malheureusement le Prime One est emmené à la mort avant d’en avoir dit plus. Forager n’en apprendra pas plus sur sa véritable origine. Nous nous plus d’ailleurs car le storyline de l’identité exacte de Forager sera purement et simplement oublié par les scénaristes prenant la suite de Kirby. On notera que le thème du héros d’apparence humaine élevé par une race inhumaine sera repris plus tard par le même Kirby dans Eternals, avec le personnage de Reject, chez les hideux Deviants. Pour l’heure, Forager est pris en chasse par les Insectes qui se sont rangés au camp de Mantis. Le bondissant héros arrive à leur échapper jusqu’au moment où il traverse un Boom Tube (le moyen de locomotion des New Gods). Il est du coup téléporté sur la Terre, un monde qu’il ne connaît pas, avec pour mission de trouver des New Gods qui de leur côté ont toutes les raisons de le détester…

Kirby n’ayant plus que deux épisodes sur cette série, il n’ira pas au bout de son histoire concernant Forager. Ce dernier trouvera bien les New Gods et deviendra même leur allié contre Mantis et d’autres menaces mais on ne sera jamais vraiment quel est le secret qui fait qu’il est d’apparence humaine. En fait, les scénaristes suivants oublieront même ce point et quand, des années plus tard, Forager périra dans la mini-série Cosmic Odyssey, certains des New Gods seront vus en train de le mépriser, comme s’il n’était qu’un simple «Insecte»… La vraie histoire/conclusion que Kirby avait en tête à son sujet reste un mystère…

[Xavier Fournier]